La dette américaine est désormais de 18,492 trillions – le plafond est...

La dette américaine est désormais de 18,492 trillions – le plafond est suspendu

plafond de la dette

Article de Zero Hedge, publié le 3 octobre 2015 :

« Le 16 mars 2015, le Trésor américain a officiellement atteint le plafond légal de la dette, fixé à 18,113 trillions. À partir de ce moment, il a commencé à utiliser des mesures d’urgence pour se financer tandis que le chiffre de la dette supérieur de quelques dollars au plafond n’a plus été modifié. Ce fait sema la confusion chez les commentateurs : pourquoi les États-Unis ne mettent plus à jour le chiffre officiel ?

La raison était pourtant simple : jusqu’à vendredi dernier, aucun accord sur le plafond de la dette n’avait été trouvé. Le gouvernement ne pouvait donc pas avouer officiellement que sa dette dépassait le plafond légal.

Depuis vendredi, cette situation étrange a été résolue suite à l’accord trouvé entre les Républicains et les Démocrates pour suspendre le plafond de la dette jusqu’à mars 2017, ce qui signifie que le chiffre officiel de la dette a été mis à jour.

162 jours après la dernière publication, nous apprenons ainsi que la dette officielle des États-Unis est de 18.492.091.120.833,99 dollars (oui, au centime près), soit une augmentation de 339,1 milliards depuis la dernière mise à jour officielle. Ce montant total représente 102,5 % du PIB.

Et quid du nouveau plafond de la dette ? En vertu de sa suspension, cela signifie qu’il n’en existe plus. Pourquoi ? Comme nous l’avions calculé il y a 2 semaines, il aurait fallu relever ce plafond à 19,6 trillions pour que les États-Unis puissent tenir jusqu’à mars 2017. Le problème est le suivant : si vendre aux démocrates le principe que la dette américaine pourrait atteindre le chiffre arrondi de 20 trillions est une formalité (la seule critique qu’ils puissent émettre est que ce chiffre n’est pas assez élevé…), pour de nombreux Conservateurs l’idée que le Congrès, à majorité conservatrice, puisse donner  son blanc-seing pour ajouter 1,1 trillion de dette est difficilement envisageable.

Qu’ont-ils alors fait ? Ils ont décidé de supprimer purement et simplement le plafond de la dette, « temporairement » bien sûr, tout ceci pour éviter de parler de l’évolution future de la dette. Et que se passera-t-il le 15 mars 2017 ? Le plafond de la dette sera de nouveau suspendu pour 2 ans, une nouvelle fois de façon « temporaire ». Car si les élus américains n’ont pas le courage de dire la vérité à leur électorat, ils n’ont pas non plus les tripes pour supprimer définitivement le plafond de la dette. »