La dette et la démographie couleront le système (Egon von Greyerz)

La dette et la démographie couleront le système (Egon von Greyerz)

Egon von Greyerz

Dans cette nouvelle interview accordée à KWN le 29 mai 2015, Egon von Greyerz dresse un nouveau portrait peu flatteur de l’économie à travers toute une série de chiffres incontestables tout en évoquant le risque démographique :

« Je doute que le citoyen lambda comprenne exactement ce qui se passe aujourd’hui dans le monde, les risques incroyables qui nous menacent. Depuis 2008, la dette mondiale a grimpé de 40 % ce qui signifie que la planète fait face à une dette intenable de plus de 200 trillions de dollars.

Durant les 100 dernières années, la dette qui était quasi nulle est passée à 200 trillions. Cela a permis de créer une prospérité factice, notre niveau de vie s’est construit sur de la dette et de la consommation. Les gens pensent que l’illusion est réelle mais c’est un mirage. Il s’agit d’une énorme bulle qui arrive à sa fin.

Les gouvernements tentent désespérément de prolonger l’illusion

Les gouvernements ont désespérément tenté de prolonger l’illusion en abaissant les taux à zéro ou même en territoire négatif dans de nombreux pays mais malgré toutes ces injections et cette création monétaire, l’économie mondiale n’a pas réagi, elle a cessé de croître. En fait, de nombreuses économies se contractent même.

En 2012, la Chine représentait 85 % de la croissance mondiale mais la Chine est en proie à des difficultés, sa contribution à la croissance mondiale devrait se limiter à 24 % cette année. Cela aura bien sûr d’énormes répercussions sur la planète entière parce que la Chine fut un énorme acheteur de matières premières et de machines. Cette frénésie d’achats décline désormais de façon spectaculaire.

Les incitants fiscaux sont la seule arme que peuvent encore dégainer les gouvernements mais alors que les pays gèrent mal leur économie et affichent des déficits budgétaires annuels majeurs, il leur sera impossible de le creuser davantage au risque de faire exploser leur dette. Qui remboursera cette création monétaire et cette dette supplémentaires ?

Les évolutions démographiques, un paramètre rarement pris en compte

La démographie est également un problème majeur pour les pays industrialisés. L’Allemagne par exemple, a déjà 20 % de sa population qui est âgée de plus de 65 ans. Ce chiffre grimpera à 30 % d’ici 2040. Au Japon, 25 % de la population actuelle est âgée de plus de 65 ans, mais elle atteindra le seuil stupéfiant de 40 % d’ici 2060.

dette-japon-italie

Il n’y aura donc pas assez de jeunes travailleurs au Japon pour faire tourner l’économie et payer les pensions des retraités ainsi que pour rembourser la dette massive du Japon. Elle est aujourd’hui de 250 % du PIB du pays. D’ici 2035, cette dette devrait atteindre 400 % du PIB. Il est évident que c’est absolument intenable. C’est pourquoi l’économie du Japon ne survivra pas. (…)

Les risques se multiplient, la situation peut déraper à tout instant à cause d’un facteur économique ou géopolitique. Cela ferait vaciller un monde qui n’est pas préparé à de tels événements en provoquant un crash boursier et obligataire ainsi que du dollar. Ce qui signifie l’explosion du cours de l’or. Dans un tel environnement, il ne sera pas rare de voir le métal jaune progresser de quelques centaines de dollars par jour.

Simultanément, les gouvernements multiplient les efforts pour contrôler la population. Les retraits d’argent liquide sont limités, d’autres mesures bancaires plus draconiennes sont mises en place. Cette tendance ne va que s’accélérer. Je ne serais pas étonné par la mise en place de contrôles des capitaux dans un futur relativement proche. Il sera ainsi impossible de sortir de l’argent d’un pays. C’est pourquoi il est très important de conserver son or en dehors du système bancaire et si possible en dehors de votre pays de résidence en tant qu’assurance contre les risques qui nous menacent. Malheureusement lorsqu’une catastrophe arrive, très peu de gens sont préparés. »