La Fed osera-t-elle les taux négatifs ?

La Fed osera-t-elle les taux négatifs ?

1
Fed taux

Article de Mike Shedlock, publié le 11 octobre 2015 sur SafeHaven.com :

« La Fed serait prête et désireuse de franchir un nouveau pas dans sa politique insensée de répression financière : les taux d’intérêt négatif :

« Les responsables de la Fed semblent désormais ouverts à l’implémentation de taux d’intérêt négatifs afin de combattre la prochaine récession sérieuse. Même si cette même option avait été rejetée durant les jours les plus sombres de la crise financière de 2009 et 2010.

« Certaines expériences (européennes) suggèrent que nous pouvons peut-être utiliser les taux d’intérêt négatifs, les coûts ne sont pas aussi importants qu’ils en ont l’air » a déclaré vendredi William Dudley, le président de la Fed de New York durant une interview de CNBC.

Bernanke a déclaré la semaine dernière à Bloomberg Radio qu’il n’avait pas eu recours aux taux négatifs de crainte des effets adverses sur les fonds des marchés monétaires. (…)

Narayana Kocherlakota (le président « dovish » de la Fed de Minneapolis) a déjà projeté des taux négatifs dans sa dernière prévision d’évolution des taux d’intérêt, qui a été publiée le mois dernier.

Kocherlakota a déclaré qu’il était prêt à baisser les taux pour donner un coup de fouet au marché du travail qui stagne après un fort début d’année 2014.

« Même si les taux d’intérêt négatif ont un goût de Dr Folamour : baisser les taux en territoire négatif fonctionne en de nombreux points de la même façon qu’une baisse de taux traditionnel, a déclaré Miles Kimball professeur d’économie à l’université du Michigan et partisan des taux négatifs. » (source)

Les taux négatifs : une abérration économique

Si les taux négatifs sont tentants, il s’agit avant tout d’une aberration. Tout d’abord, des taux d’intérêt réels négatifs doivent être perçus pour ce qu’ils sont vraiment : du vol. En fait, les politiques inflationnistes des banques centrales le sont déjà mais les taux négatifs font franchir un nouveau palier.

Avec cette proposition, nous pouvons ajouter Narayana Kocherlakota et Miles Kimball sur la liste apparemment interminable des idiots dénués de connaissances économiques.

Mettre en place des mesures de répression financière qui ne font que punir davantage les personnes disposant d’un revenu fixe ne peut être avantageux. Les effets positifs entrevus par ces clowns ne sont rien de plus qu’un mirage qui disparaîtra dès que la bulle des actifs explosera.

Le problème c’est la dette ainsi que les bulles financières créées par cette dette. Pourtant, la solution proposée consiste à augmenter la consommation de la population tout en ponctionnant les ressources maigres de ceux qui arrivent encore à épargner. (…)

Il est complètement débile de vouloir essayer de forcer les gens à dépenser de l’argent pour acheter des choses dont ils ne veulent pas ou dont ils n’ont pas besoin en raison de la croyance absurde que la demande est trop faible et que gaspiller de l’argent est la solution. Ces idiots économiques ne s’arrêteront jamais, ils sont l’une des raisons pourquoi je suis fermement attaché à l’or sur le long terme. »

  • rien

    l’or sur le long terme…en effet, si au lieu d’investir en 2012, le tiers de ma monnaie, j’avais investi maintenant, j’aurais largement gagnant ! Je ne suis à l’2quilibre qu’à 1200 dollars ! et rien à faire : ILS ONT TOUJOURS LES LEVIERS POUR FAIRE CRAQUER L OR. l’histoire de l’étranglement papier-physique est-elle pas une blague supplémentaire…?