La France, l’Allemagne et l’Italie rejoignent l’AIIB

1
926

Article de rt.com, publié le 17 mars 2015

« La France, l’Allemagne et l’Italie ont confirmé qu’elles allaient rejoindre la nouvelle banque asiatique de développement (AIIB), la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures. Leur participation à cette banque rivale de la Banque Mondiale, sous leadership américain, est perçue comme un revers pour l’administration Obama.

Dans un communiqué le trio européen a confirmé avoir l’intention de devenir des membres fondateurs de l’Asian Infrastructure Investment Bank, d’après l’AFP.

« Nous désirons apporter notre longue expérience… pour aider la banque à bâtir une solide réputation » a déclaré le ministre des Finances allemandes Wolfgang Schaeuble. (…)

Le porte-parole du Ministre chinois des Affaires étrangères a accueilli favorablement la décision en déclarant que « l’AIIB est une institution d’investissement ouverte et multilatérale. La participation de pays étrangers à la région intensifiera la présence globale de l’AIIB. »

La décision de l’Allemagne, de la France et de l’Italie tombe après que la Grande-Bretagne a accepté de devenir le 5e pays européen à rejoindre les membres fondateurs de l’AIIB. Le gouvernement britannique a déclaré que la décision allait dans le sens des intérêts du pays mais la nouvelle a été accueillie négativement par les États-Unis.

La nouvelle banque menée par la Chine devrait concurrencer la Banque Mondiale, basée à Washington. C’est pourquoi les États-Unis ont augmenté les pressions pour que ses alliés ne rejoignent pas cette nouvelle banque. Les États-Unis affirment que cette nouvelle banque de développement pourrait ne pas avoir les mêmes standards de gouvernance ainsi que les mêmes garde-fous sociaux et environnementaux (sic). (…) »

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here