La révolution technologique qui va bouleverser le monde

La révolution technologique qui va bouleverser le monde

0

La robotisation, comme la révolution industrielle en son temps, est en train de bouleverser les méthodes de production et donc le marché du travail. D’après John Robb ancien pilote de l’US Air force mais également inventeur et auteur, la robotisation va bientôt atteindre des niveaux proches de la science-fiction : 

« Cela fait une décennie qu’une transformation profonde a lieu. Nombreux sont ceux parmi nous qui en ont entendu parler ou l’ont ressenti, celle-ci faisant vaciller les fondations d’un système socio-économique mondial déjà en décrépitude.

Votre opinion sur cette transformation variera en fonction de votre vision du monde. Je la perçois en tant que transformation technologique. Une transformation qui va tout chambouler. (…) Il ne s’agit pas de science-fiction : c’est pour bientôt.

Jusqu’il y a 300 ans le monde dépendait du travail des humains principalement manuel. Les compétences et les méthodes requises pour faire ce travail se trouvaient principalement dans la tête de celui qui l’effectuait. Des structures ont été créées pour rassembler la main-d’œuvre nécessaire pour effectuer des travaux à grande échelle tandis que les guildes sont apparues pour protéger cette connaissance.

Pour dépasser les limitations du travail manuel, nous avons développé quelque chose de neuf : l’automatisation. Le monde a été transformé par l’apparition des machines (physiques ou programmes informatiques) qui font le travail pour nous. L’automatisation se base sur un processus scientifique qui détermine les étapes d’une tâche et qui les transforme en machines qui les effectuent.

Cependant nous n’avons pas atteint les limites de l’automatisation. Pourquoi ? L’automatisation est limitée par la capacité humaine de construire les modèles cognitifs nécessaires à la construction des machines.

Pour dépasser ces limites, nous construisons désormais des machines cognitives capables de construire leur propre modèle du fonctionnement des choses et de la façon d’accomplir des tâches. Contrairement aux machines qui servent à l’automatisation, ces machines ne sont pas construites de façon traditionnelle. Elles sont capables de résoudre des problèmes bien plus complexes que les tâches effectuées par la robotisation.

Le grand changement est que ces machines se « construisent » elle-même. Elles accumulent leurs aptitudes comme le font les humains : via l’apprentissage, la formation et l’expérience. Cependant elles sont capables d’apprendre bien plus vite que nous. Une fois la connaissance acquise, elles peuvent la transmettre à d’autres machines, instantanément, et dans le monde entier (cloud robotique).

Si vous pensez que ceci n’a aucune importance, vous avez tort. Il s’agit du bond technologique le plus important depuis les débuts de l’automatisation, il y a plus de 300 ans, un changement qui va tout bouleverser. Notamment au niveau de l’économie, de la guerre et de la politique, que nous pensions immuables. »

Photo : chaîne de montage Tesla aujourd’hui et chaîne de montage Ford de 1941 (photos originales Flickr : source et source).