La tempête économique mondiale qui couve est parfaite pour l’or

La tempête économique mondiale qui couve est parfaite pour l’or

0
or physique

Article de MarketWatch.com, publié le 4 août 2016 :

Le World Gold Council affirme que les options des investisseurs sont limitées

L’or s’apprête à bénéficier d’une « tempête parfaite », soit la diminution d’alternatives d’investissement viables et la hausse du risque, d’après le groupe qui est le sponsor de l’un des ETF or les plus importants du monde.

Les analystes interprètent la faible demande pour les obligations japonaises, telle qu’on a pu la constater à l’occasion de l’émission d’obligations à 10 ans du début de la semaine, comme le signe montrant que les investisseurs perdent la foi dans les « politiques monétaires non conventionnelles », a écrit le World Gold Council dans son rapport du mois d’août.

« Dans cet environnement, nous pensons que les investisseurs exploitent l’or en tant qu’assurance alors qu’ils ajoutent davantage d’actions et d’obligations de faible qualité à leur portefeuille, » a écrit le World Gold Council.

Le World Gold Council, qui a créé le GLD, rappelle que l’or est l’un des actifs les plus performants de cette année. Sur base continue, les contrats à terme or pour livraison en décembre ont enregistré une hausse de 28 % depuis le début de l’année alors que le S&P 500 est en hausse d’environ 6 % et que le brut est en baisse de 4,4 % sur base du contrat le plus récent :

performance de l'or en 2016 par rapport aux autres actifs

Les banques centrales jettent de plus en plus tout ce qu’elles ont dans la bataille afin de stimuler la croissance mondiale, estime le World Gold Council, tout en mettant en évidence les indications que la BCE va renforcer son QE. Ce jeudi, la banque d’Angleterre a baissé ses taux et renforcé son programme d’achats d’actifs.

Le groupe s’est penché sur une option d’investissement, qui n’en est pas une selon lui : les obligations d’État de haute qualité. Plus d’un tiers de ces actifs se trouve sur les bilans des banques centrales en raison des QE ; moins de 40 % d’entre eux offrent un rendement positif et sont disponibles pour les investisseurs moyens tandis que seulement 17 % de ces obligations affichent un rendement supérieur à 1 %, comme le montre le graphique ci-dessous :

rendement obligataire

Les investisseurs augmentent l’exposition au risque de leur portefeuille via des achats records d’actions et d’obligations d’entreprises, mais la valorisation des marchés américains a atteint des niveaux records, ajoute le groupe.

Cette quête du rendement pousse les investisseurs vers les ETF or, qui ont ajouté 630 tonnes d’or physique entre le début de l’année et le 31 juillet 2016, pour un total de 2.240 tonnes. Ce chiffre reste néanmoins inférieur au plus haut de 2012, ce qui signifie qu’il y a encore de la marge :

stocks d'or des ETF en 2016

Le blog Market Anthropology s’est également positionné en faveur de l’or vu que le dollar semble être en bout de course, ce qui devrait permettre à l’or de grimper davantage. Même avec une hausse de presque 30 % cette année, le marché haussier actuel de l’or devrait poursuivre de la sorte pour battre son record de 1924 $ l’once de septembre 2011.

« En bref : malgré la jolie progression des métaux précieux cette année, nous pensons que des hausses significatives sont à venir en raison de la baisse du dollar et du déclin des rendements réels en chemin pour atteindre les plus bas de 2011, » a déclaré Market Anthropology.

« Vu que l’or s’échange déjà à près de 1400 $ l’once alors que le dollar reste historiquement sous pression, les perspectives pour les métaux précieux continuent de nous sembler attractives en raison de la possibilité de voir les rendements réels poursuivre leur chute. »