L’avantage de la primeur dans la finance, des pigeons de Rothschild au...

L’avantage de la primeur dans la finance, des pigeons de Rothschild au HFT

0

La publication d’un livre qui dénonce le HFT, le trading à haute fréquence, fait grand bruit outre-Atlantique, où le FBI a décidé d’ouvrir une enquête. Il y aurait cependant pire, selon Robert Fitzwilson : certaines sociétés seraient parvenues à intercepter des ordres avant qu’ils ne soient exécutés afin de placer leurs propres ordres en conséquence.

HFTCe qui signifie que dans ce cas, le trading à haute fréquence est exploité afin d’anticiper de quelques millisecondes les ordres d’autres participants au marché pour le revendre un titre plus cher, ou leur racheter une action moins chère. Si ce n’est pas de l’escroquerie, alors de quoi s’agit-il ?

« La semaine dernière a commencé par une explosion, avec le débat du trading à haute fréquence qui s’est retrouvé sur le devant de la scène, un mécanisme qui permet à des escrocs d’exploiter la technologie pour subtiliser des milliards de dollars à des investisseurs ignorants.

Ces ordinateurs surpuissants placés à proximité des infrastructures réseau des bourses peuvent passer leurs ordres avec un temps d’avance. À vrai dire il n’y a rien de bien neuf dans cela : ils agissent un peu comme les Rothschild, qui avaient leurs propres pigeons et qui les avaient avertis de la défaite de Napoléon à Waterloo avant tout le monde. Ils avaient pu passer leurs ordres à la bourse de Londres avec un temps d’avance.