L’aveu cinglant d’un architecte du QE 1, Andrew Huszar : « Je...

L’aveu cinglant d’un architecte du QE 1, Andrew Huszar : « Je m’excuse »

Andrew Huszar Andrew Huszar a supervisé en 2009-2010 les achats de MBS de la Fed dans le cadre du QE 1, un programme d’un montant de 1,25 trillion de dollars. Contrairement à Alan Greenspan, Bernanke et cie, Huszar dispose de la lucidité et de l’honneur nécessaire pour dresser le constat qui s’impose : le QE n’a servi à rien, si ce n’est à renflouer les banques.  La tribune de Huszar a été publiée dans le Wall Street Journal , nous le remercions pour son honnêteté :

« Nous nous sommes lancés dans des achats effrénés d’obligations censés aider Main Street (la population américaine). Au lieu de cela, ce fut un festin pour Wall Street.

Je ne peux que m’excuser devant tout le pays. En tant qu’ancien responsable à la Fed, j’avais pour mission d’exécuter le programme central de la tentative de redressement de la Fed, le QE. La Fed continue de présenter son quantitative easing en tant qu’outil pour aider l’économie américaine. Mais désormais, je considère ce programme pour ce qu’il est vraiment : la plus grosse opération de renflouement de Wall Street de l’histoire américaine.