Le dollar en tant que monnaie fiduciaire est anticonstitutionnel !

Le dollar en tant que monnaie fiduciaire est anticonstitutionnel !

Dollar-AnticonstitutionnelSi vous avez un peu étudié l’histoire des États-Unis (via des sources indépendantes), vous savez probablement que les Pères Fondateurs, ainsi que les Américains épris de liberté qui se sont impliqués dans la vie politique de leur pays depuis l’indépendance, étaient conscients des dangers que la finance représentait. Par exemple, Andrew Jackson, 7e président des États-Unis entre 1828 et 1837, fit graver sur sa tombe « j’ai vaincu la banque ». Il a notamment utilisé son droit de veto pour empêcher la création de ce qui allait devenir la Fed en 1832, puis en 1836. Bizarrement, il a été l’objet d’une tentative d’assassinat en 1835.

Finalement, Woodrow Wilson avalisera la création de la Fed en 1913, date de proclamation de la victoire de la banque contre le peuple, les entrepreneurs productifs et le monde libre. Il déclarera d’ailleurs, durant ses derniers jours : « Je suis un homme des plus malheureux. J’ai inconsciemment ruiné mon pays. Une grande nation industrielle est contrôlée par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré dans le privé. La croissance de notre nation, en conséquence, ainsi que toutes nos activités, sont entre les mains de quelques hommes. Nous en sommes venus à être un des gouvernements les plus mal dirigés du monde civilisé, un des plus contrôlés et dominés non pas par la conviction et le vote de la majorité mais par l’opinion et la force d’un petit groupe d’hommes dominants. »

Ironie du sort, l’impôt sur le revenu sera créé aux États-Unis… Quelques mois après la création de la Fed. C’est quelque chose, les coïncidences !

Le dollar est anticonstitutionnel

Mais revenons-en au sujet de l’article : le caractère anticonstitutionnel des dollars émis par la Fed. La constitution américaine dit (section 10, clause 1) :

Aucun état n’utilisera autre chose que des pièces d’or et d’argent en tant que moyen de paiement.

Cet article de la constitution concerne les règles à respecter par les Etats. Pour comprendre les règles fédérales, il faut creuser plus loin. Comme l’a démontré le juriste constitutionnaliste Edwin Viera, un dollar légal aux Etats-Unis « représente une quantité fixe d’argent pur. » Le Coinage Act de 1792 est l’une des sources qui prouvent de façon incontestable ce fait, mais pas seulement.

Sur base strictement légale, les États-Unis fonctionnent, ou plutôt devraient fonctionner, sur un standard argent. Le gouvernement a donc remplacé les pièces d’argent en toute illégalité par le billet vert que nous connaissons tous. L’émission de pièces d’or était légale, sur base d’un ratio d’or inférieur, susceptible de fluctuer vu que le standard en vigueur est l’argent. Par exemple, en 1834, 10 dollars représentaient 3712,5 grains (un grain = 53,114 milligrammes) d’argent ou 247,5 grains d’or.

À noter que si les États-Unis voulaient passer au standard or, une telle décision serait tout aussi anticonstitutionnelle que la création du dollar « monnaie papier » (article inspiré de celui de Mr Rozeff).