Le FMI accepte le yuan dans le panier de devises des DTS

Le FMI accepte le yuan dans le panier de devises des DTS

0

Article inspiré de celui de ZeroHedge, publié le 30 novembre 2015.

Au début de ce mois, les analystes du FMI proposaient l’ajout du yuan ou renmibi au panier de devises des DTS (droits de tirages spéciaux), un actif de réserve qui fut créée par cette institution En 1969. Sans surprise, la proposition a été validée hier par le conseil d’administration du FMI.

Ce qui signifie qu’à partir du 1er octobre 2016, le yuan représentera 10,96 % du panier de devises des DTS. Ce poids signifie que le yuan pèsera plus dans la balance que la livre sterling britannique (8,09 %) ou encore le yen japonais (8,33 %). Avec cette décision, le FMI consacre donc la grande arrivée de la monnaie chinoise dans le concert des monnaies de réserve tout en donnant à la Chine la place qui lui revient dans la finance mondiale.

Néanmoins, comme le note ZeroHedge, il ne s’agit que d’une première étape. S’il souhaite véritablement concurrencer le dollar, le yuan  devra encore parcourir beaucoup de chemin et notamment au niveau de la transparence des autorités chinoises (fait cocasse : même cas d’immobilisme à cet égard, la banque centrale chinoise pourrait se mettre à niveau des autres banques centrales de plus en plus interventionnistes). Il ne faut donc pas s’attendre à une révolution monétaire de cet événement. Il s’agit juste d’un nouveau signe que les choses changent lentement mais sûrement.