Le QE fut un énorme cadeau pour donner un coup de fouet à la richesse

0
582

Non, il ne s’agit pas d’un titre rédigé par un média conspirationniste pour décrédibiliser la Fed, bien que, depuis la sortie d’Andrew Huszar, les « médias complotistes » ne sont plus les seuls à le clamer haut et fort.

Ce titre n’est rien d’autre que la traduction mot pour mot de la déclaration de Mr Fisher, qui est le président de la Fed de Dallas, rien de moins. Comme l’écrit ZeroHedge, maintenant que Ben Bernanke est parti, les pontes restants de la Fed savent pertinemment qu’ils se feront crucifier, espérons métaphoriquement parlant pour eux, lorsque la réalité les rattrapera. En attendant, la liberté de parole retrouvée, ils font des déclarations du genre. Quand elles proviennent de la tanière du loup, la propagande que le QE fut une opération destinée à relever l’économie américaine dans son ensemble devient difficilement défendable.

L’aveu assassin de Fisher coïncide d’ailleurs presque avec la déclaration de Bernanke, qui affirmait qu’en plus du mandat de la Fed (qui l’oblige en théorie à combattre le chômage), il avait une inclinaison personnelle à vouloir aider l’Américain moyen. ZeroHedge note, dans son style sarcastique habituel, que tant que c’était pour aider le milliardaire moyen, tout est pardonné. L’hélicoptère déclarait :

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here