Leeb : les Chinois dicteront les termes du prochain Bretton-Woods

0
1111

Accords-Bretton-Woods-ChineAvant d’entrer dans le vif du sujet, remettons les choses dans leur contexte pour ceux qui ignorent ce que sont les accords de Bretton-Woods. Signés peu avant la fin de la Seconde Guerre mondiale, les accords de Bretton-Woods ont défini le paysage du système monétaire mondial jusqu’au début des années 70. Ils firent du dollar, étalonné sur l’or, la monnaie de référence, tandis qu’un taux de change fixe est défini pour chaque autre monnaie, le taux ne pouvant varier que de 1 % par rapport à la norme fixée (en cas de dépassement, les banques centrales avaient pour obligation d’intervenir sur le marché des changes pour rétablir la parité).

En 1971, le président Nixon annoncera unilatéralement la fin de la convertibilité du dollar en or, après le départ de l’Allemagne et de la Suisse notamment.

Selon Stephen Leeb, nous sommes sur le point d’assister à une nouvelle conférence similaire à celle qui a eu lieu en 1944. À l’époque, ce sont les Américains et les Britanniques qui dominaient les débats. Cette fois-ci, Leeb affirme que ce sera la Chine qui dictera ses conditions (condensé de l’interview) :

« L’euro s’est fortement apprécié face au dollar, mais le yuan a fait encore mieux. En ce moment, l’or déménage inexorablement de l’Occident vers l’Orient. Les Occidentaux tentent de défendre le dollar, et l’or qui monte est une menace pour celui-ci.

Les Chinois ne veulent évidemment pas voir le cours de l’or s’envoler (pour pouvoir continuer de stocker à pas cher), mais ils ont accéléré leur plan vu les déboires récents aux États-Unis. Comme je l’ai déjà dit, la Chine souhaite acquérir encore 5000 t d’or. Au départ, ils pensaient les acheter dans les 2 à 3 ans qui viennent, mais désormais le délai a été coupé en 2.

Nous approchons du moment où il n’y aura plus qu’une à 3 monnaies importantes, il y a de grandes chances pour que le dollar n’en fasse pas partie. Je ne peux que conseiller aux gens d’acquérir de l’or et de l’argent physique. Nous sommes littéralement en train de céder le pouvoir aux Chinois (en leur vendant l’or). En termes d’accumulation de métal jaune, les Chinois mènent la danse. Et lorsque la seconde réunion de Bretton-Woods aura lieu, ce sont les Chinois qui prendront la majorité des décisions. Cela forcera les Américains à passer le flambeau du leadership mondial aux Chinois. »

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here