L’épargne de la majorité des Américains est inférieure à 1000 $

0
1668
épargne us

Les Américains vivent sur le fil du rasoir, du moins en ce qui concerne leur planification financière. Environ 62 % des Américains ont moins de 1000 $ sur leur compte d’épargne tandis que 21 % d’entre eux n’ont tout simplement pas de livret, d’après une nouvelle étude conduite ce mois par Google Consumer Survey pour le compte du site GOBankingRates.com ayant interrogé sur plus de 5.000 adultes.

« Il est inquiétant de constater qu’un tel pourcentage de la population américaine dispose d’une épargne si modeste » a déclaré Cameron Huddleston, un conseiller « finances personnelles » de la société. « Ces gens ne disposent probablement pas des réserves nécessaires pour faire face à une urgence et devront se reposer sur le crédit, des amis ou la famille, voire même puiser dans leur assurance-vie pour couvrir des dépenses imprévues. »

Ces résultats sont confirmés par une étude similaire du site Bankrate.com conduite plus tôt cette année et portant sur 1.000 adultes. Elle a également déterminé que 62 % des Américains ne disposent pas de l’épargne nécessaire pour faire face a une facture d’hôpital de 1000 $ ou de réparation de 500 $. En cas d’urgence, ces personnes affirment qu’elles trouveraient l’argent en réduisant leurs dépenses (26 %), en empruntant de l’argent à des amis ou à la famille (16 %) ou en utilisant leur carte de crédit (12 %). Parmi ceux qui possédaient une épargne avant 2008 : 57 % des répondants ont affirmé avoir utilisé une partie ou l’intégralité de leur bas de laine durant la Grande Récession d’après une étude de la Fed conduite l’année dernière auprès de 4.000 adultes. Il faut dire également que les faibles taux d’intérêt n’encouragent pas non plus à l’épargne.

D’après cette étude Google Consumer Survey, 29 % des répondants ont affirmé posséder plus de 1000 $ d’épargne. Ceux-ci possèdent en moyenne plus de 10.000 $ (14 %) tandis que 5 % d’entre eux possèdent entre 5 et 10.000 $ d’épargne. 9 % de l’échantillon affirme conserver le minimum requis pour éviter les pénalités. Cependant, ce montant varie grandement en fonction des banques (de 300 à 1500 $).

Certaines tranches d’âge sont plus fragiles que d’autres. Environ 31 % de la génération X  (35 à 54 ans dans le cadre de cette enquête) malgré leur âge plus élevé censé leur donner un avantage en termes de gestion de leur argent par rapport aux plus jeunes, déclarent un solde nul alors qu’ils sont 29 % chez les millenials (18 à 34 ans) et 28 % chez les baby-boomers (55 à 64 ans) à affirmer qu’ils n’ont pas d’économies. Ce sont les baby-boomers (17 %) et les seniors de plus de 65 ans (20 %) qui disposent de l’épargne la plus confortable tandis que moins de 10 % des millenials et environ 16 % de la génération X ont plus de 10.000 $ de côté.

Source en anglais : MarketWatch.com

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here