L’éradication de l’argent liquide est en marche

L’éradication de l’argent liquide est en marche

0
argent électronique

Article de Michael Snyder, publié le 27 décembre 2015 sur The Economic Collapse :

« Saviez-vous que 95 % des achats en Suède se font sans argent liquide ? Saviez-vous que le gouvernement danois a clamé haut et fort son objectif ‘d’éradiquer l’argent liquide d’ici 2030’ ? Les nations des quatre coins du monde semblent engagées dans une marche effrénée vers une société sans argent liquide, les pays scandinaves en tête.

En Suède des centaines d’agences refusent les dépôts ou les retraits d’argent, des milliers de DAB ont été supprimés. La notion de « société sans argent liquide » faisait partie du domaine de la science-fiction. Aujourd’hui, on nous dit qu’il s’agit d’une évolution inévitable. Les autorités insistent sur le fait que cela permettra de contrarier les criminels, les terroristes, les trafiquants de drogue, le blanchiment d’argent ainsi que l’évasion fiscale mais qu’allons-nous perdre dans l’aventure ?

En Suède, la transition vers une société sans argent liquide est accueillie avec enthousiasme. Extrait d’un article du New York Times :

« Les paroissiens contribuent à la quête par SMS. Les vendeurs de rue SDF utilisent des lecteurs mobiles de cartes de crédit. Même le musée ABBA, consacré au groupe qui a chanté « Money, Money, Money » considère l’argent liquide tellement rétro qu’il n’accepte plus les pièces et billets ».

Donner de l’argent à l’église de façon électronique me semble bizarre mais cette habitude commence également à apparaître aux États-Unis. (…) Bien sûr, il n’y a pas que la Suède qui opère une transition rapide vers une société sans argent liquide. Du côté du Danemark, les officiels du gouvernement ont pour objectif « d’éliminer complètement l’argent papier » d’ici 2030. Toujours du même article :

« Il y a 20 ans, 80 % des Danois utilisaient l’argent liquide pour faire leurs courses. Aujourd’hui, ce chiffre a fortement chuté pour s’élever à 25 %. (…) Les magasins seront peut-être bientôt en mesure de refuser les paiements en liquide, une pratique courante en Suède. Le gouvernement souhaite se débarrasser de l’argent papier pour 2030. »

Pouvez-vous imaginer un monde sans argent liquide ? C’est pourtant ce vers quoi nous nous dirigeons surtout en Europe. Comme je l’ai déjà écrit par le passé, les transactions en liquide de plus de 2.500 € sont déjà interdites en Espagne tandis que cette limite est même fixée à 1.000 € en France et en Italie.

Petit à petit, le liquide est mis hors la loi. En 2014 : 417 milliards de transactions électroniques ont eu lieu. Le total pour 2015 devrait être beaucoup plus élevé.

Les banques se frottent les mains : cela leur permet d’augmenter leurs profits grâce aux frais collectés via les cartes de débit et de crédit. Les gouvernements sont également satisfaits vu que cela leur permet de surveiller bien plus facilement les transactions financières.

Très peu de citoyens s’opposent à ce changement. Ils le considèrent comme inévitable d’autant que c’est pour notre bien, d’après ce qu’on nous dit. Où que vous alliez, la propagande semble identique. Comme en Australie, où on espère que le pays deviendra une société sans argent liquide d’ici 2022.

Ce changement ne concerne pas que les pays développés. En 2015, les banques indiennes ont fait de gros progrès en la matière. L’État envisage des abattements fiscaux afin de décourager l’utilisation de l’argent liquide. »

Conclusion : si payer par carte est rapide et pratique, il faut également songer aux inconvénients que la disparition de l’argent liquide engendrerait. Celle-ci vous imposerait de confier tout votre argent à une banque. Or, lorsque vous déposez de l’argent à la banque, techniquement il ne vous appartient plus. Il devient un actif de la banque qui a une dette envers vous. Vous ne pourrez donc plus en disposer à votre guise (c’est déjà le cas actuellement, comme le montre semaine après semaine Pierre Jovanovic sur son blog) et en cas de souci du côté de votre banque, votre argent pourra être bloqué voire saisi en vertu des nouvelles règles sur le renflouement interne des banques qui viennent d’entrer en vigueur au 1er janvier 2016. Cependant, nul besoin de faillite bancaire pour vous voler votre argent : une fois l’argent liquide éradiqué, l’instauration de taux négatifs par l’Etat permettrait aux banques de se servir sur votre compte.

En bref, les citoyens seront plus que jamais à la merci des gouvernements et des banques en cas d’élimination de l’argent liquide.