Les 3 facteurs qui alimenteront la hausse de l’or

Les 3 facteurs qui alimenteront la hausse de l’or

0
pièces d'or et d'argent

Article de Profit Confidential, publié le 28 avril 2016 :

« Nous ne pouvons trop insister sur ce fait : si vous désirez savoir vers où l’or se dirige, vous devez observer les acheteurs (d’or physique). Leurs actions suggèrent que le cours de l’or pourrait grimper.

Nous assistons à une ruée vers l’or, même si malheureusement ce fait n’est pas reconnu. En bref, vous devez savoir 3 choses :

  1. La Chine continue plus que jamais d’acheter beaucoup d’or
  2. La demande en Inde est incroyable
  3. Les ventes de pièces et de lingots à travers le monde bondissent

1. Demande d’or en Chine

Pour vous donner une idée de l’ampleur de la demande d’or en Chine, voyez plutôt : en mars, ce pays a importé 64,1 tonnes de métal jaune rien qu’à partir de Hong Kong. En février, ses importations se sont élevées à 42,9 tonnes, ce qui correspond à une hausse mensuelle de 50 %.

Dans un contexte global, en 2015 la production mondiale d’or s’est élevée à 3000 tonnes, soit à 250 tonnes en moyenne par mois. En partant du principe que la production 2016 sera identique à l’année précédente, la Chine a importé en mars 25 % de la production mondiale.

Vous devez bien comprendre ceci : la Chine est le plus gros producteur mondial d’or. Si elle doit en importer, cela signifie quelque chose.

2. Demande d’or physique en Inde

Tournons-nous désormais vers l’Inde. Ce pays reste un acheteur solide d’or malgré son cours. Pour l’année fiscale 2016 qui s’est terminée le 31 mars, l’Inde a importé 926 tonnes d’or. Toujours par rapport aux 3000 tonnes qui sortent chaque année des mines mondiales, cela signifie que l’Inde a importé 1/3 de la production mondiale. Un chiffre impressionnant.

Et ce malgré les mesures prises par le gouvernement indien pour réduire la demande d’or, notamment via des taxes et des droits de douane. Malgré tout, ces mesures n’impactent pas beaucoup la demande.

3. Demande pour les pièces d’or

En ce qui concerne les ventes des Monnaies, elles ne cessent de m’étonner. Voyez plutôt : au 27 avril 2016, la US Mint a vendu 344.500 pièces d’or American Eagle d’une once. Durant les 4 premiers mois de 2015, elle en avait vendu pour 175.500 onces. Pas besoin d’être un génie des mathématiques pour calculer cette hausse de 96 % des ventes d’or de la US Mint en un an. Je l’ai déjà dit et je vais le répéter : je ne serais pas surpris si la US Mint devait atteindre le million d’onces d’or vendu si cela continue à ce rythme.

Perspectives à long terme pour le cours de l’or

Chers lecteurs, peu importe la manière de voir les choses, la demande reste solide malgré le fait que l’or s’échange bien en dessous de son pic de 2011.

Cela fait un moment que je suis optimiste pour l’or. Je vois que les dynamiques des marchés sont doucement en train de se retourner, comme attendu. Soudainement, l’or est devenu l’un des actifs les plus performants. Il y a peu de cela, fin 2015, l’or était encore qualifié de « pierre de compagnie ».

À long terme, on se dira, au vu du cours de l’or que nous connaîtrons, que 1250 dollars l’once c’était vraiment bon marché. À ce moment-là, les médias dominants vous diront à quel point il est important de posséder de l’or dans son portefeuille. Malheureusement, il sera trop tard. »