Les coffres du COMEX continuent de se vider, la JP Morgan a...

Les coffres du COMEX continuent de se vider, la JP Morgan a quasi vidé son compte

0

Article de Zero Hedge, publié le 15 septembre 2015 :

« Il y a une semaine, lorsque nous avons rapporté le plongeon record de l’or enregistré au Comex (et en particulier celui de la JP Morgan) qui a vu le « ratio de couverture de l’or », ou la quantité de papier existant sur les contrats future par rapport à chaque once d’or livrable, passer au chiffre que nous pensions record de 207, un chiffre non viable, nous pensions que la situation allait être rapidement rectifiée et que quelques centaines de milliers d’onces d’or éligible allaient être « ajustées » pour repasser dans la catégorie « enregistré » (or livrable).

Non seulement cela n’a pas eu lieu, mais la situation empire chaque jour qui passe.

comex-dilution-or

D’après les dernières statistiques du Comex concernant l’état de ses stocks, non seulement 157.000 onces ont de nouveau été retirées aujourd’hui, mais la conversion d’or enregistré en or éligible se poursuit. Si bien qu’aujourd’hui il ne reste plus que 163.334 onces d’or enregistré, soit la plus basse quantité de métal dans l’histoire du Comex.

Autre conséquence, le ratio entre l’or éligible et l’or enregistré est à 41,2, un écart jamais atteint dans l’histoire du COMEX.

comex-eligible-enregistre-ratio

Une fois de plus, le responsable de cette baisse est JP Morgan, qui a non seulement retiré plus de 122.000 onces physiques mais qui a également converti 8.900 onces d’or enregistré en or éligible. Dans l’opération, JP Morgan a réduit du jour au lendemain ses stocks d’or physique disponible de 45 %. Il ne lui reste plus que 10,777 onces, ou 335 kilos de métal, soit 27 gros lingots.

comex-jp-morgan-or

Et enfin, vu que les positions ouvertes restent stables à 41 millions d’onces, cela signifie qu’à la clôture du 15 septembre 2015 il y avait pour chaque once physique d’or 252 onces d’or papier.

comex-ratio-or-papier-physique

En bref : la semaine dernière, nous étions certains que la JP Morgan allait rapidement basculer des centaines de milliers d’onces d’or éligible vers son compte d’or enregistré afin de faire taire les inquiétudes montantes concernant la tension qui règne au Comex. Une semaine plus tard ce n’est pas tant l’augmentation incessante de la dilution de l’or qui nous inquiète, mais la situation de la JP Morgan. Avec 335 kg restants, la banque n’est plus qu’à une demande de retrait de l’assèchement de son compte or au Comex. »