Les Coréens du Sud amassent de l’or

Les Coréens du Sud amassent de l’or

0
lingotins or pamp heraeus valcambi

Article de Reuters, publié le 4 août 2015 :

« Les Coréens du Sud sont en course pour battre leur record annuel d’achat d’or en 2015. Ils craignent que la déconfiture des marchés en Chine impacte les actions sud-coréennes. De plus, les taux d’intérêt peu élevés les encouragent à se tourner vers cette valeur refuge traditionnelle.

Contrastant avec la demande faible des plus gros acheteurs que sont la Chine et l’Inde (note : des affirmations qui sont démenties par les retraits d’or du SGE ou encore les importations d’or de l’Inde ; pour être exhaustif, notons également que le titre original de Reuters dit « À contre-pied de la tendance mondiale, les Coréens du sud amassent de l’or »… si la tendance mondiale est si faible, pourquoi l’US Mint a-t-elle dû interrompre pendant 3 semaines les livraisons de Silver Eagles ? Pourquoi la Perth Mint a-t-elle des problèmes à satisfaire la demande ?), les Coréens du Sud sont bien partis pour acheter pour un trillion de wons d’or cette année sur la base des ventes du premier semestre de Korea Gold Exchange 3M Co Ltd, le plus gros marchand d’or du pays.

En 2014, la Corée du Sud représentait une demande de 17 tonnes d’après le World Gold Council, bien loin derrière les 974 et les 811 tonnes respectives de la Chine et de l’Inde. L’appétit des Coréens pour l’or n’aura donc pas un impact crucial pour ce marché (note : à vrai dire, l’appétit des acheteurs physique n’a absolument aucun impact sur le cours, apparemment cette évidence échappe également à Reuters).

Song Jong-gil, directeur général des ventes de Korea Gold Exchange 3M Co Ltd, a déclaré que le chiffre d’affaires de plus de 500 milliards de wons enregistré par sa société durant le premier trimestre de 2015 : plus de 20 % se composent de lingots et de lingotins d’un poids variant de 1 gramme à 1 kg.

« Les taux d’intérêt plancher sont le principal motif. L’or est préféré aux actions et à l’immobilier en raison de sa grande liquidité » a déclaré Song ajoutant que les ventes s’étaient accélérées lorsque le cours de l’or était passé en dessous des 1100 $ l’once. (…)

Les Coréens ont toujours considéré l’or en tant que valeur refuge et moyen de préservation de la richesse. On estime que les ménages coréens possèdent environ 800 tonnes d’or, à leur domicile ou dans des coffres privés.

Durant la crise financière asiatique de 1997 et 1998, les autorités avaient lancé une campagne pour acheter l’or des patriotes. Cet or avait ensuite été vendu contre des dollars pour augmenter les réserves de devises du pays.

« Beaucoup de gens ont vendu leur or durant la crise financière asiatique. Ensuite, les cours ont grimpé et de nombreux particuliers ne furent jamais en mesure d’en racheter » a déclaré Song. « Désormais, les gens achètent des bagues en or et des petits lingots estimant que le moment est opportun pour acheter après la chute du cours. »

Le district de Jongno, à Séoul, rassemble les principales sociétés actives sur le marché de l’or. Les affaires sont bonnes.

« Certains particuliers achètent beaucoup d’or à Jongno, jusqu’à 40 millions de wons (environ 31.000 €) par transaction au plus bas de l’or. Certains revendent ensuite sur le marché noir sans payer de taxes » a déclaré Ohn Hyun-sung, patron du Wolgok Jewelry Research Center. »