Livraison d’or : problèmes dans de nombreuses banques – Egon von Greyerz

Livraison d’or : problèmes dans de nombreuses banques – Egon von Greyerz

0

livraison d'or GreyerzLe fondateur de Matterhorn Asset Management, en Suisse, a expliqué durant une interview que les clients de nombreuses banques qui demandent une livraison dor physique se voient essuyer un refus.

Greyerz : « Aujourd’hui, on assiste à un écart entre le marché de l’or physique et le marché papier, complètement déconnecté de la réalité. Beaucoup d’or est actuellement transféré, des coffres-forts des banques suisses et autres vers les coffres privés des investisseurs.

Cependant, on observe de plus en plus d’incidents durant ce processus de livraison d’or. Le premier signe de pénurie de l’or est apparu avec la banque ABN-AMRO, qui a déclaré il y a quelques semaines à ses clients que ceux qui désiraient prendre livraison de leur or recevraient une compensation financière au prix du marché.

Livraison d’or : la réserve fractionnelle des banques mises à mal

Cela prouve qu’il n’y a pas d’or, ces contrats papier ne sont pas couverts par de l’or physique. C’est typique du marché papier. Ce marché est 100 fois plus important que le marché de l’or physique, mais il n’existe probablement aucun lingot d’or derrière. C’est pourquoi ABN s’est couché.

La semaine dernière, il y a également un investisseur qui a essuyé un refus auprès d’une grande banque suisse. On lui a dit que les autorités de régulation empêchaient la banque de livrer leur physique à ses clients. C’est bien sûr grotesque, nous avons aidé notre client a récupéré son or auprès de la banque.

Un autre de nos clients s’est vu signifier par une autre grande banque suisse qui ne pouvait recevoir que pour 100 000 francs suisses d’or physique tous les 6 mois. Ils ont justifié ce fait par une politique pour prévenir le blanchiment d’argent et les activités terroristes. À un autre client, on lui a signifié que les frais de stockage de son or allaient grimper substantiellement. Lorsqu’il se plaint, on lui a conseillé de le convertir en argent papier.

Un autre client s’est vu signifier qu’il devrait attendre au moins 2 semaines pour prendre possession de son or. Comment cela se fait-il que des grandes banques aient besoin de 2 semaines, voire plus, pour livrer de l’or à leurs clients

tous ces faits montrent qu’il y a une pénurie majeure d’or chez les grandes banques. Bien sûr elles ne veulent pas perdre leurs clients, mais elles ont de véritables difficultés à trouver de l’or physique.

La déconnexion entre le marché physique et papier de l’or se poursuit. Les producteurs tournent à plein régime, les commandes sont retardées.