L’or est contextuellement moins cher aujourd’hui qu’en 2002

L’or est contextuellement moins cher aujourd’hui qu’en 2002

lingotins or pamp heraeus valcambi

En 2002 Egon von Greyerz avait conseillé à ses clients d’investir jusqu’à 50 % de leur portefeuille en or, une allocation énorme qui leur a cependant rapporté gros. Aujourd’hui, il estime qu’à 1200 $ l’once, l’or est contextuellement moins cher qu’il l’était en 2002 (source) :

« Alors que nous sommes à l’aube de la plus grosse crise de l’histoire, les médias occidentaux mentent constamment. Les marchés actions ne cessent de battre tous les records et personne ne semble se préoccuper de la préservation de sa richesse. (…)

Les gouvernements sont incapables de rembourser leur dette même avec des taux zéro en place. Les banques commerciales possèdent des actifs toxiques qui ne seront jamais remboursés. C’est pourquoi les banques centrales, tour à tour, ont recours à la création monétaire.

En 2008, les bilans des banques centrales majeures s’élevaient à 5 trillions de dollars. Aujourd’hui, nous en sommes à 14 trillions ce qui signifie que 9 trillions de dollars ont été injectés depuis 2008. La Fed a pris 4 trillions à son compte, la Chine 3. Pour quels résultats ? La situation économique ne s’est améliorée nulle part. (…)

L’or moins cher qu’en 2002, lorsqu’il était à 300 dollars l’once

Dans ma société, les achats d’or se succèdent de façon régulière mais comme le cours l’indique il n’y a pas de rush sur le métal jaune. Les gens ne réalisent pas que l’or à 1200 $ l’once aujourd’hui est moins cher qu’il l’était à 300 $ en 2002 lorsque nous avions recommandé à nos clients d’investir jusqu’à 50 % de leur portefeuille en métal physique. Non seulement il est moins cher aujourd’hui sur une base relative mais stratégiquement il est beaucoup plus important de posséder de l’or aujourd’hui qu’en 2002.

Les lecteurs ne doivent pas reporter leurs achats d’or car il va repasser au-dessus des 1900 $ l’once. Il faut agir aujourd’hui car l’or est une assurance contre le système financier pourri, il s’agit d’un moyen de conserver son pouvoir d’achat alors que les devises s’effondrent et que nos nations sont en faillite. L’or est la meilleure protection contre les banques centrales virtuellement insolvables.

Nous ne pouvons pas shorter les banques centrales mais nous pouvons nous protéger de leurs politiques qui détruisent l’économie mondiale et la valeur de l’argent papier. L’or physique est la meilleure protection contre tous ces risques. Cependant, les gens doivent comprendre que c’est maintenant qu’ils doivent souscrire cette assurance. On ne souscrit pas une assurance incendie après avoir vu sa maison partir en fumée.

De plus, ce n’est pas lorsque la planète entière se mettra à acheter de l’or que le risque sera moindre. Aujourd’hui, il y a un bank run qui a lieu en Grèce. Cela deviendra courant dans la plupart des pays du globe. A un moment donné, il y aura des restrictions sur les montants que vous pourrez retirer.

En 2015, la pénurie d’or s’élèvera à plus de 1000 tonnes. L’Inde a désormais levé l’interdiction d’importer pour les banques. Cela ne va qu’exacerber la pénurie. Ce trou de 1000 tonnes d’or physique ne prend même pas en compte l’éventualité de la demande de livraison de la part des positions short papier. (…)

En Suisse, les fonds de pension envisagent désormais d’acheter de l’or car les dépôts leur coûte de l’argent à cause des taux d’intérêt négatif. Cela va se passer dans le monde entier. Lorsque la part des actifs investis dans l’or va passer du niveau actuel soit de 1 % à 2 ou 3 %, le cours de l’or augmentera de plusieurs milliers de dollars l’once.

Les investisseurs doivent ignorer la propagande incessante de la Fed et de la presse contre l’or. Au contraire, ils doivent accumuler du métal physique dans l’attente du plus gros désastre financier et économique de l’histoire. »