L’Or Et La Dette : Une Analyse Historique

L’Or Et La Dette : Une Analyse Historique

0

Article de Gary Christenson, publié le 16 septembre 2015 sur GoldSilverWorlds.com :

« En janvier 1996 le cours de l’or atteignait un pic pour ensuite baisser pendant 3,5 ans. C’était durant l’âge d’or des actions, de la dette, des effets de levier, en bref le bon vieux temps. Personne n’avait besoin d’or ou n’en voulait.

Depuis le niveau record de l’or atteint en 2011 la Fed a généreusement inondé la planète entière de trillions de dollars d’argent électronique et papier dont la valeur ne repose que sur la confiance et le crédit. Le marché obligataire a augmenté et le Standard & Poor’s a progressé d’environ 50 %. La banque centrale japonaise a également créé des trillions de yens, a acheté des actions et des obligations pour prolonger la récession japonaise de plusieurs années.

Oui, ces 4 dernières années furent un remake de l’âge d’or des actions, de la dette, des effets de levier, mais seules les élites financières et politiques en ont profité. La dette est beaucoup plus élevée aujourd’hui tandis que l’or patauge.

  • L’or a chuté en janvier 1996, passant d’environ 405 $ à 253 $ en janvier 1999 : soit une baisse de 38 % en 42 mois.
  • L’or est passé d’environ 1900 $ en août 2011 à 1070 $ en juillet 2015 : soit une baisse de 44 % en 47 mois. Cette baisse est similaire à celle enregistrée durant la période 1996-1999.

La dette américaine a augmenté de façon régulière. Observez le graphique ci-dessus mettant en perspective le cours de l’or et la dette américaine ainsi que celui ci-dessous concernant l’or par rapport à la dette nationale (ajustée à la population).

or-dette

Ce que ces graphiques indiquent :

  • Le cours de l’or augmente de concert avec la dette, mis à part des exceptions notable comme 2001 et 2015, mises en évidence par les cercles verts. Ces valorisations exceptionnelles se corrigèrent ou se corrigeront par une hausse afin de suivre la tendance de la dette.
  • Le cours de l’or en 2015 est clairement bas par rapport à la dette à long terme, comme ce fut le cas en 2001. Il faut donc s’attendre à une hausse substantielle du cours de l’or pour compenser le déclin de ces 4 dernières années.
  • Le ratio or/dette (ajustée à la population) durant les 20 dernières années montre que le cours de l’or progresse avec l’augmentation de la population et de la dette. Actuellement, le ratio se trouve sur la partie inférieure de l’écart historique. Le cours de l’or augmentera plus rapidement que la population et la dette pendant plusieurs, et probablement de nombreuses années.

Observez maintenant le graphique ci-dessous du cours de l’or sur 25 ans :

or-cours-historique-25-ans

Conclusions

  • Le soleil se lèvera demain et la dette continuera son augmentation exponentielle.
  • Le cours de l’or augmentera et baissera mais suivra inévitablement l’augmentation de la masse monétaire et de la dette. Le prochain grand mouvement de l’or sera haussier afin de rattraper les évolutions de la dette américaine.
  • Le ratio or/dette est actuellement bas d’un point de vue historique. On doit donc s’attendre à une augmentation de ce ratio dans les années à venir. Vu qu’il est certain que la dette américaine va augmenter, le potentiel haussier de l’or est considérable, même en l’absence d’hyperinflation ou d’effondrement monétaire.

Le cours de l’or pourrait (même si j’en doute) poursuivre sa baisse à court terme vu que le trading à haute fréquence domine ce marché et que les banques centrales ont besoin de dissimuler le fait que leurs politiques et leurs devises échouent. L’or a toujours été le « canari dans la mine » qui indique l’échec des politiques monétaires et fiscales. Mais désormais le canari a été remplacé par le contrôle actif du cours de l’or. (…)

Les devises papier, les banques centrales et les promesses délirantes des actifs en carton finiront par exploser. Nous avons besoin de quelque chose de supérieur. Comme l’or et l’argent…