Manipulation de l’argent : les informations fournies par Deutsche Bank accablantes pour ses comparses, d’après les plaintifs

0
1256
pièces d'argent métal

8 mois après que Deutsche Bank ait accepté un arrangement suite à une plainte pour manipulation de l’or et de l’argent, les informations que la banque allemande a dévoilées, conformément à l’accord passé, fournissent des preuves accablantes qu’UBS Group AG, HSBC Holdings Plc, Bank of Nova Scotia et d’autres sociétés ont manipulé le marché de l’argent, d’après les plaintifs.

D’après ceux-ci, les informations dévoilées par la Deutsche Bank montrent des traders et des soumissionnaires coordonner leurs opérations à l’avance à l’occasion d’un appel quotidien visant à manipuler le cours spot de l’argent métal, en conspirant pour se mettre d’accord sur la marge offerte aux clients et en utilisant des stratégies illégales pour manipuler les prix.

« Les plaintifs sont désormais capables de plaider avec des preuves tangibles, accablantes, dont des conversations électroniques secrètes impliquant des traders argent de toute une série d’institutions financières. Il s’agit d’une conspiration ayant eu lieu sur plusieurs années, à portée étendue et bien coordonnée pour manipuler les prix, » ont déclaré les plaintifs. Ce qui a été découvert « va bien plus loin que ce qui avait été anticipé » au début de la plainte.

manipulation-argent

« We smashed it good », « on l’a bien massacré », dit un trader d’UBS à un trader de Deutsche Bank, qui regrette ne pas avoir su pour pouvoir participer à la fête…

Une nouvelle plainte pour manipulation de l’argent en raison des révélations de Deutsche Bank

Grâce à ces informations, les plaintifs ont demandé la permission de déposer une nouvelle plainte afin d’ajouter de nouveaux chefs d’accusation. La proposition étend la portée de l’affaire au-delà des 4 banques initialement poursuivies en y ajoutant Barclays, BNP Paribas Fortis, Standard Chartered et Bank of America.

Les représentants d’UBS, de BNP Paribas Fortis, d’HSBC, de Standard Chartered et de Scotia Bank n’ont pas répondu immédiatement à nos demandes de commentaires envoyées en dehors des heures de bureau. (…)

Les informations dévoilées par Deutsche Bank montrent comment 2 traders d’UBS ont directement communiqué avec 2 traders de Deutsche Bank afin de discuter de moyens pour manipuler le marché, d’après les plaintifs. (…)

« UBS était le 3e faiseur de marchés sur le court spot de l’argent métal. À ce titre, il pouvait directement influencer les prix des instruments de l’argent financier sur base des volumes énormes que la banque échangeait », d’après les plaintifs. « La conspiration avec d’autres faiseurs de marchés importants, comme Deutsche Bank et HSBC, n’a fait qu’augmenter la capacité d’UBS d’influencer le marché. »

Source : Bloomberg

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here