Manipulation de l’argent et de l’or : Deutsche Bank reconnaît implicitement sa...

Manipulation de l’argent et de l’or : Deutsche Bank reconnaît implicitement sa culpabilité !

1

« Théoriciens du complot » de tout poil, l’heure de la revanche a sonné ! Vous pouvez retirer votre « chapeau en aluminium » alors que Deutsche Bank vient de reconnaître implicitement avoir manipulé les cours de l’argent et de l’or en acceptant de payer une amende salée pour abandonner les poursuites.

Cerise sur le gâteau, la banque allemande a accepté de collaborer pour dénoncer quelques petits copains. JP Morgan et Goldman Sachs vont cependant passer entre les mailles du filet. On suppose que l’étendue des manipulations étant devenue si évidente, le pouvoir judiciaire n’a pas eu d’autre option que de finir par sévir, tout en protégeant les acteurs clés de magouilles qui servent avant tout les banques centrales, si elles ne sont pas commanditées par ces dernières. De Zero Hedge :

« En juillet 2014, nous avions rapporté que dans le but d’obtenir, à défaut d’une compensation, au moins la confirmation de la manipulation des cours des métaux précieux par les banques, un groupe de banques de lingots incluant Deutsche Bank, Bank of Nova Scotia et HSBC (et par la suite UBS) furent accusés de manipulation des cours sur ces marchés.

La plainte, qui fut déposée devant un tribunal de New York par un avocat chevronné de Washington D.C., J. Scott Nicholson, accusait les banques, qui contrôlent le Fix argent, de manipuler les cours spot et sur les marchés à terme depuis janvier 2007. (…) C’était la première fois qu’une telle plainte était déposée.

Peu nombreux sont ceux qui entretenaient un espoir à propos de cette plainte, en raison des cohortes d’avocats qui plaident pour les grandes banques.

C’est pourquoi nous avons été surpris d’apprendre que non seulement cette plainte n’a pas été classée, mais que l’accusé principal, Deutsche Bank, a accepté un règlement à l’amiable face à l’accusation de conspiration avec Bank of Nova Scotia et HSBC pour manipuler le fix argent quotidien.

Les termes de l’accord n’ont pas été dévoilés, mais Deutsche Bank devra s’acquitter d’une amende. Il va sans dire qu’il n’y aurait pas d’arrangement ou de paiement si Deutsche Bank était blanche comme neige. (…)

Deutsche Bank accepte de balancer ses anciens partenaires

Cette nouvelle ne surprendra pas nos lecteurs, qui sont au courant de ces manipulations qui durent depuis des années. Mais le meilleur reste à venir. Cet accord dévoile un retournement de situation, à savoir que les anciens membres de ce cartel ont décidé de se retourner les uns contre les autres. Pour preuve :

« Deutsche Bank a également marqué son accord pour coopérer avec les plaintifs, notamment en fournissant messages instantanés et autres communications électroniques. D’après les plaintifs, la coopération de Deutsche Bank devrait les aider à poursuivre leur effort contre les autres accusés. »

Et Zero Hedge de conclure en rappelant qu’en 2013, le « régulateur » américain, la CFTC, avait déclaré ne pas avoir trouvé de preuves concluantes concernant la manipulation de l’argent métal.

Quelques heures plus tard, la même Deutsche Bank faisait le même aveu, cette fois concernant la manipulation du cours de l’or, dans le cadre d’une autre affaire. Ici encore, la banque allemande payera une amende et collaborera pour faire coincer ses anciens partenaires de crimes.

S’il s’agit d’un grand jour pour les partisans des métaux précieux, la victoire être loin d’être complète vu que dans le cadre de ces affaires, Goldman Sachs et JP Morgan ne sont pas citées. Comme l’a dit Michael Ballanger sur Silver Seek : « Mystérieusement, JP Morgan et Goldman Sachs sont absentes, ce qui est très curieux vu qu’en ce qui concerne JP Morgan, ce sont les champions incontestés des activités bancaires frauduleuses au vu des amendes qu’elle a déjà acquittées. Penser qu’elle n’a pas collaboré à ce braquage massif et continu est au mieux illogique, et surtout très naïf. »

  • rien

    QUESTION : QUI SONT LES PLAIGNANTS ???