Manipulation de l’or : la preuve par les résultats des mines

Manipulation de l’or : la preuve par les résultats des mines

0
Mine Or Manipulation Production Rendement

Les résultats 2012 concernant la http://briant-jewel.ru/cart/sitemap10.html заявление минобороны рф по сбитому су 24 production minière d’or sont enfin disponibles. 2012 s’avère être une nouvelle année record en ce qui concerne la pression qui pèse sur les 5 plus grands producteurs, ce qui nous permet d’exposer la manipulation de l’or. Non seulement la production a diminué de 1,3 millions d’onces sur un an, mais le rendement a aussi diminué de 6 %.

Alors que ce rendement continue inexorablement de diminuer, la pression sur le secteur minier s’intensifie : année après année, celui-ci a besoin de plus d’énergie pour produire la même quantité, ou même moins, d’or. Il s’agit d’un problème majeur qui frappe le secteur.

Mine Or Manipulation Production RendementLe graphique ci-contre illustre la situation. En 2005, une mine devait traiter une tonne de gravats pour récupérer 1,68 g d’or. Aujourd’hui, elle en obtient seulement 1,22 g, soit 27 % de moins. Pour info, dans les années 1800, une mine obtenait entre 20 et 25 g d’or par tonne traitée.

Le secteur est très dépendant du diesel pour assurer la production. En 2005, une mine consommait 12,7 gallons de diesel pour produire une once. En 2012, ce chiffre a presque doublé pour atteindre 21,8 gallons.

Ces informations expliquent pourquoi le cours des actions minières a énormément baissé ces derniers temps. Alors que les rendements diminuent et que le cours de l’or baisse, la viabilité de ces entreprises est tout simplement remise en question.

Manipulation de l’or évidente

Nous vivons donc une situation complètement paradoxale : d’un côté nous assistons à une baisse du cours de l’or, alors que la production d’or physique diminue et que la demande augmente en flèche ! Pas besoin d’avoir un doctorat en économie pour comprendre que le marché est manipulé. Si le cours de l’or était déterminé par les fondamentaux économiques, à savoir la loi de l’offre et de la demande, celui-ci serait bien plus haut que les 1400 dollars l’once d’aujourd’hui.