Mervyn King : les politiques monétaires ne sont pas la solution

Mervyn King : les politiques monétaires ne sont pas la solution

0

Ancien gouverneur de la Bank of England, Mervyn King, désormais loin de ses responsabilités, se range à l’opinion des possesseurs de métaux précieux physiques en affirmant que les politiques monétaires ne sont pas la solution !

 

ZeroHedge se demande pourquoi les banquiers centraux ont systématiquement des accès d’honnêteté lorsqu’ils quittent leur emploi. Le site financier iconoclaste connaît bien évidemment la réponse (non, King n’est pas devenu sénile), mais il est tout de même navrant que ces gens, lorsqu’ils reçoivent leur confortable salaire, exécutent des politiques dont ils savent très bien qu’elles nous mèneront au désastre. Voici ce que King, pris soudainement d’un accès de lucidité, a déclaré devant des professionnels du secteur minier en Australie (via abc.net.au) :

Dans le thème central de son exposé, l’ancien gouverneur de la Bank of England Mervyn King a apporté un message d’espoir au secteur minier australien, en insistant sur le fait que l’insécurité mondiale pourrait avoir un impact positif sur le cours de l’or et des autres matières premières.

Il a déclaré que les incertitudes géopolitiques et économiques soutiendront le prix des matières premières.

Mais il a également souligné qu’aux 4 coins du monde, les pays devront faire face à une dette grandissante, tout en avertissant que les politiques des banques centrales ne sont pas la solution :

« Nous sommes en train de découvrir que si le retour de la croissance est si lente, c’est parce que les politiques monétaires ne sont pas actuellement la solution, et que d’autres politiques  doivent être mis en place afin de rééquilibrer l’économie mondiale, » a-t-il déclaré.

« Aucune nation, seule, ne trouvera facilement la solution. Il faudra revoir les relations entre les économies majeures, qu’il y ait une acceptation que les excédents commerciaux devront diminuer afin que les pays qui ont beaucoup emprunté puissent réduire leur déficit commercial, et graduellement réduire leur endettement. »