Michael Pento sur les chiffres de l’emploi américain du 6 mars

Michael Pento sur les chiffres de l’emploi américain du 6 mars

0

« Le rapport NFP (non farm payroll) de février est une énorme farce. Il ne reflète pas du tout la pléthore de chiffres négatifs enregistrés durant ce mois comme la chute du secteur de la construction, les commandes industrielles et de biens durables décevants, la consommation des ménages négative et les ventes au détail, la faiblesse de l’immobilier, etc.

De plus, les chiffres de la société privée ADP rapportent 212.000 créations d’emplois en février soit beaucoup moins que les 295.000 du BLS. De plus, l’enquête conduite par le BLS auprès des ménages parle de seulement 96.000 emplois créés. Mais plus significatif encore, le taux de participation à la population active a de nouveau chuté.

Dans ces conditions, il est impossible que près de 300.000 emplois nets aient été créés alors que tant d’Américains sont découragés au point de ne plus chercher de travail. (…) »

Et ZeroHedge de noter d’autres divergences par exemple au niveau des emplois perdus dans le secteur pétrolier et gazier. En février, d’après le BLS, le secteur avait perdu 1900 emplois alors que les sociétés du secteur parlaient de 18.000 emplois détruits et 21.300 d’après Challenger, Grays and Christmas.

Et dans la version de mars, le BLS parle de 2.900 pertes d’emploi dans le secteur énergétique américain pour 39.600 d’après Challenger, Grays and Christmas (graphique).