Michael Pento sur l’état catastrophique des finances du Japon

Michael Pento sur l’état catastrophique des finances du Japon

0

Casino download btv

« En janvier, j’avais déjà averti des risques que court le Japon. Dans cet article, j’expliquais ce qui allait provoquer la chute du marché obligataire japonais ainsi que de son économie en raison de l’immense dette du pays, facteur aggravé par la folie de la BOJ, qui tente à tout prix de créer de l’inflation.

À l’époque, j’avais prédit qu’une hausse des taux d’intérêt était quasi garantie dans un futur proche. J’avais également prédit que le service de la dette allait bientôt accaparer 50 % des recettes du Japon, ce qui deviendrait un tournant, à savoir le rejet des obligations japonaises par les investisseurs. Malheureusement, ces prévisions se sont avérées exactes quelques mois plus tard seulement.

Le Ministre des finances japonais a déclaré récemment que le remboursement de la dette était estimé à 257 milliards de dollars (25,3 trillions de yens) cette année, soit une augmentation de 13,7 % par rapport à 2013. D’un autre côté, les recettes sont estimées à 45,4 trillions de yens. Ce qui signifie que le service de la dette japonaise engloutira 56 % des recettes. Il devrait être évident pour tout possesseur d’obligations japonaises que l’État sera dans l’incapacité de rembourser le principal. Nous assisterons donc très bientôt à un défaut massif, implicite ou explicite, de la dette japonaise, qui s’élève à 10 trillions de dollars, soit 242 % du PIB du Japon.

L’obsession de la banque centrale japonaise pour créer de l’inflation accélère le défaut japonais. Le gouverneur de la banque centrale, Kuroda, a déclaré que l’objectif de créer 2 % d’inflation était en bonne voie d’être atteint. L’inflation de base est déjà de 1,3 %, tandis que l’inflation des prix a augmenté de 1,6 %, les aliments frais ayant vu leur prix exploser de 13,6 % en un an. En fait, le Japon connaît son plus haut taux d’inflation depuis 5 ans.