Natwest et RBS pourraient bientôt infliger des taux négatifs à leurs clients...

Natwest et RBS pourraient bientôt infliger des taux négatifs à leurs clients professionnels !

0
NatWest

http://phongkhambathanghai.com/sessions/free-casino-game-uberstrike/ Free casino game uberstrike

http://autoclub8.ru/cli/malaya-sportivnaya-arena-luzhniki-shema.html малая спортивная арена лужники схема

« Les taux d’intérêt mondiaux restent à des niveaux très bas… Cela pourrait résulter en une charge d’intérêt pour les clients ayant une balance créditrice, » pouvait-on lire dans la missive envoyée aux clients concernés. À noter que les particuliers ne sont pas affectés.

Cependant, les organisations caritatives et les groupes communautaires sont considérés comme des clients Corporate et seraient donc affectés par les changements, les banques ont déclaré.

Un porte-parole de Royal Bank of Scotland, qui est propriétaire de NatWest, a déclaré à la BBC que la lettre a été envoyée à un peu moins de 1,3 million de clients des 2 banques, des entreprises et des professionnels.

« Nous considérerons toute action nécessaire au cas où le taux directeur de la banque d’Angleterre devrait passer en dessous de zéro, mais nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger nos clients de tout impact, » ont-elles déclaré.

Une nouvelle très inquiétante

La fédération des PME (Federation of Small Businesses), qui compte 170.000 membres, a lancé un appel aux autres banques pour qu’elles informent leurs clients de tout changement concernant les conditions de leur compte « en cette période d’incertitude économique ». Mike Cherry, président de l’association, a déclaré que l’avertissement de NatWest et RBS « est très inquiétant pour les petites sociétés. »

La FSB a également demandé à la BoE de prendre en compte l’impact de la baisse des taux sur les petites entreprises. Mike Amey, directeur chez PIMCO, a déclaré que les 2 banques « se donnaient une marge de manœuvre dans l’éventualité très peu probable » que la banque centrale britannique adopte les taux négatifs.

« La banque d’Angleterre doit prendre une décision sur ses taux la semaine prochaine… L’envoi de cette lettre cette semaine est peut-être un rappel des conséquences négatives d’une telle décision, » a-t-il déclaré à la BBC.

« Assouplissement »

Les taux britanniques n’ont plus changé depuis mars 2009, lorsque la BoE les avait baissés à leur plus bas historique, de 0,5 %, au plus fort de la crise financière. Au début de ce mois, la banque a opté pour le statu quo malgré les spéculations concernant une baisse.

Depuis, le gouverneur Mark Carney a déclaré qu’il est probable « que certaines politiques monétaires accommodantes » soient requises pour doper l’économie en raison du Brexit. Cependant, il a affirmé qu’il n’était pas en faveur de taux inférieurs à 0,25 %. Malgré tout, certains économistes pensent que le taux directeur britannique pourrait atteindre zéro, ou pénétrer en territoire négatif, d’ici la fin de l’année. (…) »

A noter que les 2 banques n’ont pas précisé si elles comptaient rémunérer leurs clients à découvert…