On pourrait revivre la république de Weimar, selon le Dr Malmgren

On pourrait revivre la république de Weimar, selon le Dr Malmgren

Dans les années 20, l’Allemagne, après avoir augmenté de façon irresponsable sa masse monétaire, connaissait l’un des pires épisodes d’inflation de l’histoire, connu sous le nom de la république de Weimar. D’après le Dr Philippa Malmgren, ancienne conseillère de Bush, le risque de revivre un tel épisode n’est pas nul :

« Le risque de vivre ce qu’il s’est passé dans les années 1922-1923 en Allemagne existe. Comme vous le savez probablement, pendant cette période les banques centrales commencèrent à augmenter de façon inconsidérée la masse monétaire, pensant pouvoir contrôler plus tard les conséquences. Nous savons désormais qu’elles ont échoué et que quelques années plus tard, les choses ont dégénéré. Une inflation massive fit son apparition, un épisode connu sous le nom de la république de Weimar.

Aujourd’hui, les banques centrales souhaitent générer de l’inflation, c’est pourquoi elles sont prêtes à maintenir la masse monétaire à des niveaux anormalement élevés, et même à la faire augmenter. Il faut donc commencer à envisager la possibilité qu’elles réussissent (à obtenir de l’inflation), alors qu’aujourd’hui personne ne pense que cela soit possible. La plupart des experts estiment que cet effort pour créer de l’inflation a échoué, et  que cela ne marchera donc jamais. Soit exactement l’état d’esprit qui régnait en 1922. C’est alors qu’ils se sont dit : nous devons agir encore plus vigoureusement. Et c’est à ce moment-là que les choses ont dérapé.

L’équivalent contemporain, c’est aujourd’hui la Fed qui dit : « nous n’allons pas augmenter les taux aussi rapidement que nous l’avions prévu. Nous ne les augmenterons pas sans avertissement, et l’augmentation sera limitée. Cela va prendre du temps, et en passant, nous ne vendrons aucun des actifs que nous possédons. » Cela signifie que, de facto, ils continuent de monétiser la dette à une vitesse anormalement élevée.

Des parallèles inquiétants

La plupart des gens n’y pensent pas, mais nous vivons aujourd’hui dans un tel monde. Il est crucial de connaître les terribles conséquences de cette politique radicale. Le problème, c’est qu’il règne un haut degré d’arrogance parmi les banquiers centraux, qui est comparable à celui qui existait au début des années 20 : la certitude de pouvoir contrôler toute situation.

Il y a un effort historique, de plusieurs gouvernements, pour créer de l’inflation. Ils tentent désespérément de dévaluer leur monnaie via l’inflation. Avec le danger extraordinaire qu’ils ne pourront plus la contrôler lorsque l’inflation se manifestera. En fait, il suffit de regarder ce qu’il se passe dans le monde pour voir des pays en être déjà victimes : la Biélorussie, l’Argentine, le Brésil, l’Afrique du Sud, etc.

Cette inflation massacre également la société russe. Les gens se mentent à eux même lorsqu’ils disent que cela ne marchera jamais. Cette inflation existe, les efforts ont été couronnés de succès, et trop bien. (…)

Paul Volcker (ancien président de la Fed) ne cesse de répéter, depuis plusieurs années et de façon de plus en plus insistante, que nous sommes engagés dans une expérience monétaire historique pour créer de l’inflation et que nous devons bien réfléchir aux conséquences si l’objectif est atteint. »

Source : KWN