Or, argent, pétrole : quelles sont les réserves disponibles ?

Or, argent, pétrole : quelles sont les réserves disponibles ?

0

Tout le monde sait que la planète ne dispose pas de réserves infinies de matières premières. Mais pour combien de temps pourrons-nous encore disposer de pétrole, d’or et d’argent ? Le site Visual Capitalist a effectué une estimation pour les matières premières les plus importantes.

En ce qui concerne le pétrole, et probablement en mettant de côté la supercherie de la fracturation hydraulique, nous atteindrions la pénurie entre 2045 et 2052. Le gaz et l’uranium offrent de meilleures perspectives, tandis que l’avenir est plus sombre pour les métaux industriels importants que son le cuivre et le zinc.

En ce qui concerne l’or, la pénurie pourrait se manifester en 2030, et à une date sensiblement similaire pour l’argent.

L’auteur de l’infographie précise : « voici une idée de la date à laquelle nous atteindrons la pénurie pour certains métaux et source d’énergie. Tandis que l’on peut débattre de l’aspect technique de ces estimations, il est difficile d’ignorer le thème général du sujet : ces matières premières sont disponibles en quantité limitée, et sans nouvelle découverte, changement de prix ou changement de consommation, ce sera la pénurie dans un avenir proche. Il faut cependant prendre en contre ces 2 éléments pour lire correctement ces chiffres :

  1. Le calcul des réserves se fait sur base de la rentabilité économique. Techniquement parlant, il existe de petites réserves d’or et ici et là. Par exemple, il n’est pas rentable d’exploiter une mine qui offre un rendement de 0,1 g d’or par tonne. Les dates mentionnées sur le graphique se basent sur le cours et les réserves actuelles. Si le cours de l’or devait doubler, le montant des réserves augmenterait en raison de la rentabilité revue à la hausse.
  2. Cette infographie est un rappel de la loi de l’offre et de la demande. Soit les prix vont devoir augmenter, ou de nouvelles découvertes incroyables devront être faites, pour maintenir les prix à la baisse. Il s’agit de la loi économique la plus basique, mais qui semble être une bonne opportunité à long terme pour investir dans le secteur minier. »