Or : confessions lourdes de sens de banquiers centraux orientaux (Chris Powell)

Or : confessions lourdes de sens de banquiers centraux orientaux (Chris Powell)

0

Chris-Powell-GATAAujourd’hui, nous vous proposons l’interview de Chris Powell, de l’organisation GATA (Gold Anti Trust Comittee), qui tente de dénoncer la supercherie qu’est le marché de l’or actuel. Il dévoile de nombreuses informations intéressantes, comme les déclarations informelles de banquiers centraux.

Chris Powell : « récemment, j’ai donné des présentations très détaillées au siège de 2 banques centrales asiatiques. À cette occasion, je voudrais partager des informations absolument incroyables que 2 banquiers centraux m’ont dévoilées en aparté.

L’un de ces 2 banquiers centraux m’a avoué que la plupart des banquiers centraux occidentaux connaissent très bien la nature fractionnelle du marché de l’or de l’Ouest, ainsi que de ses vulnérabilités.

Chris Powell : les banquiers centraux sont conscients des dangers du système fractionnel du marché de l’or

Il a clairement dit qu’ils comprennent très bien qu’il n’y a rien derrière de nombreux certificats or qui circulent dans le système financier. Évidemment, un banquier central ne fera jamais ce genre de commentaires en public, mais c’est exactement ce qu’il m’a dit en privé.

Cela prouve que les Asiatiques savent ce qu’il se passe. Ce n’est pas pour rien que l’or transite vers eux. Les banques centrales occidentales sont au courant de la situation – ce n’est pas pour rien qu’elles ont éludé la grande majorité de mes questions dérangeantes. Je mets ma main à couper que, malgré l’acrimonie de façade entre les États-Unis et la Chine, la Fed et la Banque de Chine sont en communication journalière afin de discuter du marché de l’or.

Ils font de la corde raide alors que la Chine tente de se débarrasser de ses réserves en dollars, disproportionnées, pour les échanger contre de l’or et d’autres actifs tangibles, tout en prenant garde de ne pas faire exploser en plein vol ces marchés (de l’or et du dollar). Je doute que quoi que ce soit d’important ait lieu sur le marché de l’or sans le consentement de la Chine. La Chine pourrait exploser le marché de l’or si elle le voulait. Tout comme elle pourrait exploser le dollar, les taux d’intérêt américain et le marché obligataire si elle le voulait.

Après avoir parlé à ce banquier central, et après avoir entendu sa confession candide, il est clair que toutes les banques centrales majeures savent très bien ce qu’il se passe. Cela ne signifie pas qu’elles sont toutes impliquées dans les manipulations des États-Unis, de la Chine de la Grande-Bretagne, mais ils sont au courant des vulnérabilités du système. Cela signifie qu’ils doivent agir prudemment, car toute erreur pourrait entraîner une catastrophe.

L’autre banquier central m’a dit en privé que « les banques centrales sont très intéressée par le cours de l’or ». Cela ne fait que confirmer la première déclaration. Je ne veux pas en dire plus afin de ne pas compromettre mes contacts à travers le monde. Mais la réalité est que le marché de l’or et géré par une poignée d’entités, malgré les nombreux dénis incessants. »