Or et argent physique : la demande se porte bien, merci !!!

Or et argent physique : la demande se porte bien, merci !!!

1
or

Patin a roulette adulte femme

Demande en Chine

Demande d’or et d’argent en Inde

En ce qui concerne l’Inde les statistiques les plus récentes en termes d’importation d’or, soit pour le mois de mars, affichent également un chiffre élevé : 131,5 tonnes. Ce chiffre ne prend en compte que les importations officielles ; en raison des droits de douane de 10 % qui frappent toujours les importations d’or, il faudrait y ajouter l’or de contrebande mais dont la proportion est difficile à évaluer.

Par contre l’argent continue d’avoir la cote en Inde. En 2014, le pays a importé 7.063 tonnes d’argent soit 15 % de plus qu’en 2013. Un peu plus de 7.000 tonnes, cela équivaut également à environs 1/4 de la production mondiale d’argent. La tendance se poursuit donc et notamment en raison des droits de douane sur l’or : les dernières statistiques de janvier à avril montrent que l’Inde a augmenté ses importations de 30 % par rapport à l’année précédente qui fut une année record. Si elle continue à ce rythme, elle pourrait terminer l’année 2015 avec des importations d’argent s’élevant à 9.300 tonnes. Soit 1/3 de la production mondiale (source) !

Et quid des pièces ?

Autre preuve de la demande robuste pour les métaux précieux, les ventes de Maple Leaf en argent de la Monnaie canadienne ont atteint un nouveau record trimestriel historique au T1 2015 avec 8,9 millions d’onces écoulées (source).

Demande d’or des banques centrales

Durant au moins les 3 dernières décennies, les banques centrales du monde entier furent vendeuses d’or mais depuis 2010 on a assisté à un renversement de tendance, les banques centrales repassant à l’achat sous l’impulsion de l’Orient. Pourquoi les banques centrales achètent-elles de l’or, si ce n’est par crainte de l’inflation ou d’un risque systémique ? Sans parler des demandes de rapatriement qui se multiplient…

D’après le World Gold Council, les banques centrales ont ajouté 120 tonnes d’or dans leurs coffres durant le premier trimestre 2015. Ce chiffre n’inclut évidemment pas les achats de la banque centrale chinoise sur lesquels l’opacité la plus totale règne depuis 2009 (source).

  • rien

    et les cours qui sont toujours aussi bas…je comprends le système du bidouillage avec l’or-papier, mais là, je en comprends pas, il existe des magouilles supplémentaires algorythmiques ou quoi, je ne sais pas..