Porto Rico se rapproche un peu plus du défaut

Porto Rico se rapproche un peu plus du défaut

0

« Porto Rico a fait un nouveau pas vers le défaut de paiement d’après l’une de ses agences qui n’a pas effectué en temps et en heure le transfert requis vers un dépositaire afin de couvrir un remboursement dû pour le 1er août pour la simple raison qu’elle ne possède pas les fonds.

À l’heure actuelle, on ignore si la Public Finance Corp. remboursera les obligations pour une valeur de 36,3 millions de dollars qui arrivent à échéance à cette date. Si ce paiement n’était pas fait, ce serait le premier défaut sur la dette de Porto Rico alors que le Commonwealth tente de négocier la restructuration de la dette de 72 milliards de l’île.

Ce retard de paiement met en exergue l’étranglement fiscal dont est victime le membre du Commonwealth américain qui est en train de faire pression sur le Congrès afin de permettre à certaines de ses entreprises publiques de se placer sous la protection de la loi du Chapter 9 pour les entreprises en faillite. (…)

La majorité de la dette émise par la Public Finance Corp. est détenue par des entités de Porto Rico mais aussi par certains fonds de pension américains ainsi que dans une plus petite mesure par des hedge funds, d’après Daniel Manson analyste chez Height Securities, qui a déclaré : « nous estimons que cet événement de défaut technique va déclencher une vague d’autres défauts ainsi qu’attirer davantage l’attention sur les problèmes de liquidités de Porto Rico ». (…)

Le gouverneur de l’île Alejandro Garcia Padilla a demandé le mois dernier la création d’un plan de restructuration de la dette de Porto Rico d’ici le 30 août en affirmant que sa juridiction n’était pas en mesure de rembourser sa dette. (…)