Pourquoi l’or ne peut pas monter, à quoi sert vraiment le FMI

Pourquoi l’or ne peut pas monter, à quoi sert vraiment le FMI

0

Paul-volcker-Or-DTSLes adversaires bien-pensants des « adeptes de la théorie du complot » (soit de gens lucides obligés de recourir à des explications gênantes lorsque rien d’autre ne permet d’expliquer un événement tordu) ont toujours de quoi réfuter les théories complotistes jusqu’à ce que la vérité finisse par éclater au grand jour, de l’empoisonnement de Yasser Arafat au polonium au scandale du Libor en passant par les révélations de Snowden sur les agissements de la NSA avec la complicité de géants de l’Internet comme Facebook ou Google.

En ce qui concerne l’or, un télégramme top secret déclassifié de 1968 prouvait que les Américains se battaient bel et bien pour garder la main sur l’or. ZeroHedge avait craché le morceau il y a déjà 4 ans.

Voici ce que dit le télégramme dans son passage le plus important :

« Si nous voulons disposer de la possibilité de rester les maîtres de l’or, un accord international sur les règles du jeu semble être une urgence. Ce serait se fourvoyer que d’attendre et voir comment les droits de tirages spéciaux (http://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_de_tirage_sp%C3%A9ciaux) vont se développer. Enfin, notre challenge consiste à obtenir très rapidement un accord international au lieu que celui-ci s’obtienne après de longues années. »

Les droits de tirages spéciaux sont une monnaie de réserve de substitut créés afin de remplacer l’or. De nombreux pays ont converti leur or en DTS, tandis que les États-Unis en profitaient pour conserver le leur.

Mais désormais, dans un mémo de 1974, on apprend non seulement pourquoi l’or doit être contrôlé, mais aussi à quoi sert réellement une institution comme le FMI (pour rappel, son objectif est soi-disant de favoriser le développement économique). De quoi donner raison une fois de plus aux conspirationnistes fous qui disent que le FMI est le bras financier des Etats-Unis. À croire que la folie est un ingrédient indispensable à la vérité !

Voici le passage le plus important du mémo gouvernemental envoyé à Paul Volcker, ancien président de la Fed :

« Les objectifs américains pour le système monétaire international, un système durable, stable, avec les DTS (soit le dollar) en tant que pierre angulaire, sont incompatibles avec un système de réserves dans lequel l’or joue un rôle important…  Toute augmentation du cours de l’or renforcerait son pouvoir, pour diminuer celui des DTS. »

« Afin d’encourager et de faciliter l’éventuelle démonétisation de l’or, notre position est de contrôler le cours actuel de l’or, de maintenir l’accord actuel de Bretton-Woods pour interdire l’achat d’or à un prix supérieur à celui du cours et d’encourager la vente progressive d’or sur les marchés privés. Une route alternative à cette démonétisation pourrait impliquer une substitution des DTS par de l’or au fonds monétaire international, ce dernier vendant ensuite petit à petit l’or sur les marchés privés, en allouant les bénéfices aux détenteurs de cet or… Toute redéfinition du rôle de l’or doit être basée sur le principe stipulé ci-dessus : les DTS doit devenir le nouveau centre du système, utiliser l’or sous une forme ou sous une autre est hors de question, par exemple un système double papier et métal, avec les 2 actifs en concurrence. »

Après quoi Bernanke dira qu’il ne sait pas à quoi sert l’or…