Pourquoi l’or devrait bondir de 1000 $ l’once à moyen terme

Pourquoi l’or devrait bondir de 1000 $ l’once à moyen terme

1

Eric Pomboy, chercheur macro qui conseille de nombreux hedge fund et banques d’investissement :

Pomboy Cours Or Hausse 1000 dollars« On voit clairement que les acteurs commerciaux sur le marché nous disent tout le contraire des médias dominants, soit que la Fed va diminuer son assouplissement quantitatif, que le marché haussier de l’or est terminé, etc.

Il est même possible que les acteurs commerciaux puissent être long pour la première fois depuis 2001 (lorsque’il était à environ 260 $ l’once). Lorsqu’on observe le graphique, si le métal jaune suit la même tendance que l’on a pu observer en 2006 en 2008, lorsque les positions short furent au plus bas, on a connu ensuite une augmentation entre 70 à 72 % du cours.

Si on retourne encore plus en arrière, en 2005 lorsque le cours était à 412 $ et que les positions short étaient au plus bas, l’or a ensuite augmenté pour atteindre 714 $ l’once. C’est donc une augmentation de 70 %, soit exactement ce qui s’est passé en 2008, lorsque le cours est passé de 712 à 1 215 $.

Aujourd’hui, nous sommes à nouveau dans une période où les positions short sont au plus bas. On peut donc s’attendre à une augmentation du cours de l’or de l’ordre de 70 %, ce qui voudrait dire qu’il atteindrait la barre des 2300 ou 2400 $ l’once. Il se peut que cette estimation surprenne vu le sentiment bearish qui prédomine, mais c’est cependant ma prévision.

Au pire, le métal jaune connaîtra encore une baisse limitée pendant la période estivale, ce qui permettra aux acteurs commerciaux d’être long pour la première fois depuis 2001. On pourrait donc avoir recours en dents de scie pendant les 2 prochains mois.

Que l’augmentation commence immédiatement ou dans 2 ou 3 mois, une fois que le cours va partir à la hausse, ce sera énorme. L’augmentation pourrait même être supérieure à l’habituelle envolée de 70 % qui a caractérisé les périodes suivant la situation actuelle.

Avec la demande actuelle d’or physique à travers le monde, associé avec les achats des banques centrales principalement asiatiques, le moindre mouvement à la baisse sera accompagné par des achats massifs. Donc, toute baisse sera suivie d’un rebond rapide. Par la suite, le métal va atteindre un nouveau record historique. Paradoxalement, cette tendance démarrera alors que le sentiment général sur le métal jaune est au plus bas depuis plus de 10 ans. »

Source : Traduction de l’interview d’Eric Pomboy accordé à King World News