Pourquoi vous ne devez pas craindre les corrections de l’or et de...

Pourquoi vous ne devez pas craindre les corrections de l’or et de l’argent

0

L’un des meilleurs analystes des métaux précieux de Citi, Tom Bus from nyc to foxwood casino Fitzpatrick, nous explique pourquoi les possesseurs d’ http://kinosprint.by/cli/pozhelaniya-soldatam-v-ato.html пожелания солдатам в ато or et d’ Free casino slots xpressbet argent physique n’ont pas à craindre les http://worldtodaypress.com/cgi/electronic-keno-multi-king/ Electronic keno multi king corrections de l’or, épisodiques, qui émaillent la vie  des métaux précieux.

En regardant dans le rétroviseur, l’histoire nous montre qu’à long terme, investir dans des pièces et des lingots est toujours gagnant. Cependant, dès qu’une baisse violente a lieu, les grands médias dominants profitent de l’opportunité pour tenter de discréditer l’or et l’argent, et faire peur aux gens mal informés. Pourtant, à chaque fois, un Online blackjack newgrounds rebond violent s’ensuit.

or correctionCe premier graphique le prouve. En octobre 2008, l’or atteignait un plus bas de 682 $ l’once. 3 ans plus tard, son cours a triplé pour atteindre 1921 $. Si l’once d’or pourrait, selon Fitzpatrick, encore descendre vers les 1260 $, cela signifierait qu’on aurait un cours d’environ 3500 $ l’once d’ici 2016. Ce n’est pas du tout irréaliste, comme le graphique ci-dessous le montre.

Dans les années 75-76, l’or a baissé de 44 % en seulement 18 mois, alors que la bourse était en plein boum. Ensuite, le métal jaune a démarré une chevauchée fantastique pour doubler son cours en seulement 3 ans. Entre 1970 et 1980, l’or est passé de 35 $ à 850 $ l’once. Soit une multiplication par 24 ! De quoi faire passer James Turk pour un  petit joueur…

Or Bilan BCE FedVoici désormais un autre graphique pour prouver que le métal jaune est sous-évalué en ce moment : celui-ci fait la corrélation entre le bilan des 2 grandes banques centrales du monde, à savoir la Fed et la BCE, et l’or. On peut voir que pendant plus de 10 ans, les courbes se suivent. On assiste à une déconnexion depuis 2012 : même sans panique boursière, les métaux précieux sont sous-évalués par rapport à la dette du monde occidental. Or, quand on sait que les États-Unis font tout sauf baisser leur dette, cela signifie que le cours des métaux précieux a de beaux jours devant lui.

 

Enfin, dans le dernier graphique ci-dessous, Fitzpatrick a extrapolé la future taille des bilans de la Fed et de la BCE, ce qui signifie que l’or devrait atteindre un cours de 3400-3500 $ l’once si la logique historique est respectée

 

Cours-Or-2016-FitzpatrickEn résumé, les cours de l’or et de l’argent peuvent subir des attaques quand l’euphorie règne sur le marché, même si la situation économique actuelle est loin d’être rose. Les liquidités fournies par les banques centrales des grands pays poussent les investisseurs à prendre des risques. Lorsque la bulle va éclater, ce qui arrive toujours, les cours des métaux précieux vont exploser. Le même scénario se répète ainsi inlassablement, les possesseurs d’or et d’argent physique finissent toujours par gagner.