QE en zone euro : Draghi remet une couche, les marchés sont...

QE en zone euro : Draghi remet une couche, les marchés sont déçus !!!

0

Jackpot slots android hack coins generator apk downloads

La BCE va prolonger son assouplissement quantitatif actuel de six mois jusqu’au mois de mars 2017 au rythme actuel d’achats mensuels de 60 milliards. L’éventail d’actifs acquis dans le cadre de ce programme sera également étendu à l’achat d’obligations locales et régionales, a déclaré Mario Draghi jeudi. Le Conseil des Gouverneurs avait peu avant de cela réduit son taux sur les dépôts de 10 points de base à -0,3 %.

L’annonce de ces injections monétaires coïncident avec un changement dans les politiques monétaires mondiales, la BCE passant à la vitesse supérieure alors que la Fed se prépare à démarrer son processus de normalisation (sic). Malgré tout les marchés financiers ont réagi avec scepticisme faisant grimper l’euro jusqu’à 2,6 % alors que les marchés les obligations ont baissé, signe que les mesures annoncées ont déçu.

« Les attentes étaient trop élevées tandis que Draghi a fait le minimum » a déclaré Marco Valli, chef économiste pour la zone euro chez UniCredit Milan. « Je pense que sa décision a été dictée par la pression des conservateurs mais aussi par une retenue de sa part afin de garder des munitions en cas de besoin. » (…)

Voilà au point où nous en sommes… 360 milliards de création monétaire supplémentaire, des taux toujours plus négatifs et malgré tout, le marché réagit mal. Un peu comme si on avait tendu à un héroïnomane en manque une bonne dose de méthadone. Jamais assez, toujours plus. Dans le cas de l’héroïnomane comme des banques centrales, l’issue est malheureusement déjà connue.