QE et création monétaire : Praet (BCE) clôt le débat

QE et création monétaire : Praet (BCE) clôt le débat

0
hélicoptère monétaire

Article de ZeroHedge, publié le 6 janvier 2016 :

« Il était une fois un débat sympathique et distrayant mais surtout déloyal auquel participaient des gens qui n’avaient jamais investi de leur vie mais qui prétendent connaître la finance, sur la véritable nature des QE et des « politiques non conventionnelles ». « Il s’agit d’un swaps d’actifs », disaient-ils ou encore « cela n’a rien à voir avec la création monétaire ».

Nous sommes heureux de pouvoir enfin clore ce débat une bonne fois pour toutes et mettre un terme à toutes ces manœuvres sophistiqués grâce à la confession évidente, même si elle est frappante de sincérité, de Peter Praet himself qui est tout de même membre du Directoire de la BCE et qui a déclaré aujourd’hui : « Si vous créez suffisamment de monnaie, vous finissez toujours par obtenir de l’inflation. Toujours. » (…)

Extrait de l’article de Reuters :

« J’admets que notre politique n’a pas encore été couronnée de succès : cela fait longtemps que l’inflation est très proche de zéro ou est nulle en Europe » a déclaré Praet au magazine belge Knack.

Praet a cité plusieurs facteurs comme les cours du pétrole en baisse et des économies émergentes moins en verve pour expliquer le retard dans l’atteinte de l’objectif d’une inflation proche de 2 %. (…)

Praet a déclaré que malgré l’allongement du délai, la BCE ne dispose pas d’autre alternative à sa politique de taux planchers et de QE d’un montant de 1,5 trillions d’euros.

« Il n’y a pas de plan B, juste celui que nous suivons. La BCE est prête à prendre toutes les mesures nécessaires pour obtenir une inflation proche de 2 %. Si vous créez suffisamment de monnaie, vous finissez toujours par obtenir de l’inflation. Toujours. Si comme c’est le cas en ce moment les cours du pétrole et des matières premières chutent, il est plus difficile d’atteindre cet objectif » a-t-il déclaré. Si de tels événements ont lieu, la matérialisation de l’inflation est alors reportée. » (…)

Pour terminer, voici notre petit post-scriptum à l’attention de M. Praet que nous répétons sans cesse depuis le début : « Si vous créez suffisamment de monnaie, vous finissez toujours par obtenir de l’hyperinflation. Toujours. »