Quand la banque centrale de Pologne débarque le Ministre des Finances…

Quand la banque centrale de Pologne débarque le Ministre des Finances…

0

On entend souvent dire que ce sont les gouvernements qui contrôlent les banques centrales, malgré le fait qu’elles sont censées être indépendantes (il s’agit en fait de banques privée). Cependant, une conversation enregistrée entre le premier et le gouverneur d’une banque européenne suggère le contraire. Même s’il ne s’agit « que » de la Pologne, une telle révélation est on ne peut plus troublante.

Marek Belka (gauche)
Marek Belka (gauche)

Samedi dernier, une conversation secrète enregistrée dans un restaurant a été rendue publique. Son contenu est assez sérieux que pour avoir obligé le premier ministre Tusk à tenir une conférence de presse pour s’en expliquer.

Dans la conversation rendue publique par l’hebdomadaire polonais Wprost, on peut entendre Marek Belka, Président de la banque centrale polonaise (et passé au FMI), déclarer que son institution pouvait aider le gouvernement à maintenir la dette publique en dessous du seuil légal si le ministre des finances Jacek Rotowski était remplacé.

L’enregistrement daterait de l’été dernier. Quelques mois plus tard, en novembre 2013, Donald Tusk débarquait son ministre des finances. Wprost disposerait d’autres enregistrements compromettants pour le gouvernement de Tusk.

Si celui-ci a parlé de « propos déplaisants », le Président de la Banque Centrale de Pologne a remis en cause l’authenticité de la fuite… tout en ajoutant qu’il avait été manipulé. Aujourd’hui, certains demandent la démission de Tusk.

Mais quid de la réponse à notre question… Qui tire vraiment les ficelles, les gouvernements, ou la finance, alors que la plupart des présidents de banques centrales ont fourbi leurs armes dans les grandes banques privées ?

Source : novinite.com