Richard Russell : achetez de l’or et de l’argent tant qu’il en...

Richard Russell : achetez de l’or et de l’argent tant qu’il en reste

La Russie vient de couper le robinet du gaz à 6 pays européens. Les tensions géopolitiques viennent s’empiler sur les risques systémiques financiers découlant de la déconfiture du pétrole. Plus que jamais, Richard Russell, fort de sa longue expérience des marchés, conseille d’acheter de l’or et de l’argent. Voici pourquoi :

Des marchés surévalués, quelle que soit la méthode

« Quelle que soit la méthode d’évaluation traditionnelle, les marchés sont surévalués. Par exemple, le ratio prix ventes est à des niveaux records. Le ratio entre la capitalisation boursière et le PIB (l’indicateur préféré de Warren Buffet) n’a été plus élevé qu’une fois dans l’histoire. Le Shiller CAPE (P/E cyclique ajusté) pour Standard & Poor’s est de 27. Tout au long de l’histoire, cet indicateur fut plus élevé seulement 2 fois : en 1929 et en 2000. Autrement dit, quel que soit l’indicateur orthodoxe observé, le marché actuel est dangereusement surévalué, il aurait dû faire l’objet depuis longtemps d’une correction ou d’un marché baissier.

Habituellement, les marchés haussiers finissent par entrer dans une grande exubérance. Ils se terminent à des niveaux bien plus élevés que ceux anticipés par les analystes. D’un point de vue purement comptable, ce fut jusqu’à maintenant un marché haussier fantastique. Les mouvements récents me font penser que les fondations pour la 3e phase, la phase finale, de ce marché haussier sont en place. Durant celle-ci, je m’attends à ce que les méthodes d’évaluation classiques soient ignorées. Je m’attends à ce que l’argent du monde entier afflue dans les marchés américains. (…)

L’ascendance de la Chine et l’adossement du yuan à l’or

Je m’intéresse tout particulièrement à la Chine, dont le PIB est sur le point de dépasser celui des États-Unis. Cela fera de l’économie de la Chine la plus importante de l’histoire.

L’objectif de la Chine n’a pas de régner sur le monde. Elle veut simplement traiter d’égal à égal avec les États-Unis. Pour y parvenir, la Chine souhaite se doter d’une monnaie qui soit aussi forte, ou plus forte, que le dollar. Tout le monde sait qu’il n’y a rien de tangible derrière la valeur du dollar. La Chine a donc l’intention d’adosser sa monnaie à l’or. Si le commerce mondial se fait avec cette monnaie, la Chine aura remporté une énorme victoire. L’histoire nous montre que l’or se trouve chez les nations les plus puissantes. Il s’agit donc de l’unique preuve dont la Chine a besoin pour faire jeu égal avec les États-Unis. Heureusement, la Chine n’est pas un état militariste. Elle souhaite simplement que sa voix soit entendue sur la scène politique internationale.

Achetez de l’or et de l’argent tant qu’il en reste

Une fois de plus, je suggère à mes abonnés d’acheter de l’or tant qu’il en reste. Lorsque toutes les monnaies papier se seront effondrées, l’or sera la dernière monnaie à tenir debout. Tôt ou tard, je pense que nous assisterons à une ruée sur l’or physique. De la même façon que l’or était haï il y a un an, il sera adoré et recherché dans un an. Acheter de l’or et de l’argent physique tant qu’il en reste. Les choses qui sont détestées deviennent toujours les choses adorées. (…)

Je pense que bientôt, l’or sera réintroduit dans le système monétaire international malgré les craintes qu’il inspire aux banques centrales. Il sera utilisé en tant que base d’un système monétaire plus juste et plus productif. (…) »