Ruée européenne sur l’or physique

2
922
or

Malgré que les médias alternatifs comme le nôtre qui tirent la sonnette d’alarme en exhortant le grand public à se préparer aux turbulences qui nous attendent, la plupart des gens agissent lorsqu’ils sont devant le fait accompli.

C’est donc sans surprise que les ventes d’or et d’argent physique ont littéralement explosé depuis le week-end dernier. Ce fait a été confirmé par des institutions ou sociétés respectables comme la UK Mint ou encore un grand marchand de métaux précieux d’Allemagne.

Ce dernier a déclaré ce lundi que la plupart des pièces d’or les plus courantes qu’il avait en stock ont été écoulées durant le week-end. D’autres s’y étaient pris un peu plus tôt : durant le mois de juin, la UK Mint a vendu deux fois plus d’or à ses clients basés en Grèce.

Le marchand allemand a également déclaré que durant le week-end dernier, les ventes d’or ont atteint des niveaux qui n’avaient plus été vus depuis la crise chypriote en 2013. Si les Grecs ont acheté en masse, les Français et les Allemands se sont également manifestés pour échanger leur argent papier contre des métaux précieux. En Irlande, une société a rapporté le triplement de ses ventes par rapport aux 3 lundis précédents. BullionVault parle quant à elle d’une hausse des ventes qui s’est manifestée durant tout le premier semestre 2015 (Source : ZeroHedge).

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas encore trop tard pour agir alors que nous attendons l’expiration des options, le cours des métaux précieux est plus que jamais tenu en respect. Par contre, le train est passé pour les Grecs qui ont eu la naïveté de laisser leur argent sur leur compte en banque. Pour eux, impossible d’échanger leurs euros contre un actif tangible tel que l’or et l’argent sans parler du fait que le risque de confiscation à la chypriote est désormais extrêmement élevé.

Il n’est jamais bon d’agir dans la panique. Ne faites pas comme ces Grecs qui ont attendu et attendu pour se retrouver limité à retirer 60 € par jour et qui risquent de se faire voler une partie de leurs économies. Il est impossible de prédire si le risque systémique balayera notre système financier, quelle sera l’ampleur de la catastrophe et son timing mais le risque est trop grand pour rester les bras croisés en attendant la suite des événements.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here