Stephen Leeb sur le pivot de pays européens vers la Russie et...

Stephen Leeb sur le pivot de pays européens vers la Russie et la Chine

pays émergents

Interview de Stephen Leeb du 30 avril 2015 de KWN :

« En ce moment, je suis un obeservateur attentif de la bataille entre l’Orient et l’Occident. L’un des fronts principaux concerne la Grèce qui est une porte d’entrée en Europe.

J’ignore si la Grèce restera dans la zone euro par contre on sait depuis cette semaine que le plus gros investisseur en Allemagne, c’est la Chine. Je vous avais déjà parlé de la ligne de chemin de fer entre l’Allemagne et la Chine via la Russie et ses trains qui sont détenus conjointement par la Russie et l’Allemagne.

Malgré la propagande, la Russie est loin de s’effondrer

Qui aurait cru il y a quelques mois que la Russie allait devoir vendre du rouble afin d’éviter qu’il s’apprécie de trop ? C’est pourtant ce qu’il s’est exactement passé durant les 2 dernières semaines. Le rouble a tellement grimpé que la Russie est intervenue pour le faire baisser. Il y a 6 mois, lorsque nous évoquions cette crise, le rouble était en chute libre et tout le monde pensait que la Russie était en train de s’effondrer financièrement. La propagande occidentale concernant le soi-disant effondrement économique de la Russie battait son plein. De mon côté, je vous disais que la Russie allait sortir sans dommage de cette crise et c’est ce qu’il s’est passé.

L’alliance russo-sino-allemande

Mais pour revenir au sujet des investissements chinois en Allemagne, il s’agit du signe d’une alliance russo-sino-allemande en cours de constitution. J’avais déjà mentionné l’intention de la Chine de construire une ligne ferroviaire entre le port principal de la Grèce et Budapest (Hongrie). Or, il n’y a « qu’une nation entre l’Allemagne et la Hongrie, la Tchécoslovaquie » (sic).

Il est intéressant de noter que la République tchèque se rapproche de plus en plus de la Russie et de la Chine. Il s’agit de l’une des économies les plus développés d’Europe, il est donc quasi acquis que cette ligne ferroviaire passera par la République tchèque, qui fera au passage affaire avec l’Allemagne.

Le plan ambitieux de la Chine de la Russie

On peut voir que les ambitions chinoises vont bien au-delà de la Russie. Le fait que la Chine soit le plus gros investisseur en Allemagne le prouve. Cette relation ne cesse de se renforcer alors que les moyens de transport entre les 2 pays se développent. L’une de ces lignes passera par la Grèce. Il y a fort à parier pour que l’Allemagne termine dans le camp de l’Orient tout simplement car c’est là que son avenir réside.

Je ne cesse également de répéter que nous sommes à un tournant majeur. La Chine et la Russie ont désormais leur grande banque d’investissement l’AIIB ainsi que l’initiative de la Route de la Soie. Nous serons dans ce tournant lorsque la Chine affirmera qu’elle souhaite un rôle majeur pour sa monnaie ainsi que de l’or dans le système monétaire. Lorsque cela aura eu lieu, le cours de l’or explosera à cause de son changement de statut de monnaie de facto à monnaie officielle. (…)

Celui qui possède l’or possède le pouvoir or l’Occident a connu une véritable hémorragie de ses réserves d’or. Cela va se terminer très mal pour les Occidentaux, les seuls qui tireront leur épingle du jeu seront ceux qui auront accumulé de grosses quantités de métal.

Les populations occidentales devront posséder de l’or ou de l’argent physique pour survivre à ce tournant historique. Je me moque de savoir s’il est à 1100, 1200 ou 1300 $, car il faut tout simplement en posséder. À 2000 $, l’or sera toujours pour rien. (…) »