Tags Posts tagged with "50 milliards"

50 milliards

Egon von Greyerz

Interview publiée le 31 juillet 2015 sur KWN :

« Le FMI, l’un des membres importants de la troïka, a clairement affirmé qu’il ne participera pas au plan de sauvetage qui doit permettre à la Grèce de survivre quelques mois de plus. Si le FMI n’apporte pas son support, l’Allemagne ne risque pas de le faire. Ce plan de sauvetage est donc voué à l’échec. (…)

Aux États-Unis, le citoyen lambda peine à survivre

Aux États-Unis, la Fed parle depuis longtemps de relever son taux directeur. Elle en est désormais au point où elle commence presque à croire sa propre rhétorique concernant la reprise économique américaine. Mais nous savons qu’il n’y a que les marchés qui se portent bien grâce à la création monétaire et au crédit. L’économie réelle et le citoyen lambda peinent.

Par exemple, les chiffres de la progression des salaires du second trimestre sont tombés aujourd’hui. Ils sont les plus faibles de l’histoire. En termes réels le niveau de vie du travailleur américain ne s’est plus amélioré depuis les années 80. Mais il a plus de dettes. Les marchés naïfs influencés par la propagande des médias dominants s’attendent à une hausse des taux. Les chiffres des salaires les ont donc surpris ce qui a soutenu le marché obligataire, fait baisser le dollar et a permis à l’or de bondir de 20 $.

BNS : une perte sèche de 50 milliards de francs suisses durant le premier semestre 2015

Permettez-moi de vous donner un autre exemple de l’arrogance des politiciens et des banquiers centraux. En Suisse, la Banque Nationale met en danger le système financier du pays par ses spéculations sur les devises, dont les positions atteignent 80 % du PIB suisse.

Dans le cadre du référendum sur l’or de l’année dernière, j’avais participé à un débat télévisé dans lequel j’avais fait remarquer à un ancien président de la BNS qu’elle risquait de perdre des dizaines de milliards de francs suisses, et peut-être même jusqu’à 100 milliards, sur ses positions FX. Ce banquier central m’avait qualifié de « théoricien du complot » et avait essayé de me ridiculiser durant le débat.

Eh bien, cette semaine la BNS vient d’annoncer qu’elle a perdu 50 milliards de francs suisses rien que durant les 6 premiers mois de l’année. Cela représente plus de 8 % du PIB de la Suisse ! Et vu qu’ils ont toujours des positions long en euro et en dollars, ils pourraient facilement perdre jusqu’à 100 milliards de francs. Cela qui équivaut à une perte de 2,7 trillions de la Fed ! Il n’est cependant pas improbable que la Fed enregistre une telle perte vu que les 4 trillions d’actifs qu’elle détient ne seront jamais remboursés. Une telle perte déstabiliserait grandement le système financier mondial.

Un dernier mot sur l’or d’Egon von Greyerz

En ce qui concerne l’or, il est ouvertement raillé par les médias dominants comme le Financial Times, le Wall Street Journal, le Washington Post ou Bloomberg. Ils disent tous que l’or est condamné. Pourtant, la vérité est qu’il n’y a pas d’autre solution aux problèmes du monde. Ce qui explique pourquoi il est essentiel de posséder des métaux précieux, afin de vous prémunir contre les calamités à venir.

Vous ne devez pas être trompé par la correction temporaire de l’or provoquée par des ventes illimitées de papier que le marché considère comme de l’or. Le marché papier est complètement déconnecté de la valeur réelle du métal. Les ventes d’or papier sont une opération de manipulation des marchés et de répression financière orchestrée par les élites afin de dissimuler l’étendue réelle du désastre qu’est économie mondiale et le système financier. (…) »