Tags Posts tagged with "Barrick Gold"

Barrick Gold

0
lingot et pièces d'or

Article du Business Insider, publié le 18 janvier 2016 :

La production de l’or a plafonné à 3155 tonnes

Le cours de l’or pourrait grimper substantiellement cette année alors qu’une baisse de l’offre pointe à l’horizon.

La production mondiale annuelle d’or devrait baisser de 3 % cette année d’après un rapport de l’équipe de recherche spécialisée dans les métaux précieux de Thomson Reuters, GFMS, cité par le Financial Times.

Cela mettrait un terme à sept années consécutives d’augmentation de la production d’or qui a plafonné en 2015 à 3155 tonnes. Ce déclin est dû à la chute du cours de l’or qui s’est effondré de plus de 40 % depuis son plus haut de 2011.

La production d’or devenant moins profitable pour les mines, elles ont réduit leurs investissements dans de nouveaux projets.

Le Financial Times cite Ross Strachan, spécialiste de la demande des métaux précieux chez GFMS, qui a déclaré que la baisse attendue de la production aurait lieu « alors que la contribution des projets lancés durant les années précédentes diminue et que le nombre de nouveaux projets en cours est limité étant donné le climat financier sous tension d’aujourd’hui. »

Le rapport cite également Kelvin Dushnisky, le président de Barrick Gold, qui affirme que cette tendance est « positive pour les perspectives à moyen et à long terme du cours. »

Il n’est pas le seul à penser que l’or est sur le point de décoller. Michael Riesner et Marc Müller d’UBS ont dit à leurs clients que l’or pourrait tirer profit de la volatilité qui a enrayé les marchés mondiaux en 2016 dans un document long de 39 pages envoyé par e-mail.

ubs-or

Alors que l’offre diminue et que la demande augmente, le cours de l’or pourrait partir en flèche en 2016.

4
mine d'or

Article de MineWeb publié le 22 juillet 2015 :

« La baisse récente du cours de l’or rapproche même les géants miniers de l’or de la production à pertes si bien que les perspectives à long terme de l’industrie pourraient être sérieusement endommagées.

Voyons la vérité en face : en raison de la chute récente du cours de l’or, le secteur minier a désespérément besoin de quelque chose pour le remettre sur les bons rails. Les actions minières sont à leur plus bas de ces dernières années et même pour les grosses sociétés, les coûts de production se rapprochent de façon dangereuse du cours actuel de l’or. Voici la liste des 5 plus gros producteurs du monde de métal jaune ainsi que leurs coûts de production annoncés et actuels.

Société Coût par once T1 2015 Coût par once 2015 estimé
1. Barrick Gold (ABX) $927 $860-895
2. Newmont Mining (NEM) $849 $960-1020
3. AngloGold Ashanti (AU or ANG) $926 $1000 – $1050
4. Goldcorp (GG) $895 $875-950
5. Kinross Gold (KGC) $964 $1000-1100

Il est évident en observant ces chiffres que trois sociétés minières du top 5 devront dépenser près de 1000 $, voire plus, pour produire une once d’or en 2015 mais ce qui est encore plus inquiétant est que certains analystes estiment que ces coûts de production tels que rapportés par les sociétés minières n’incluent pas tous les frais engendrés par la production (comme les coûts sociaux, la capitalisation, les permis, etc.). (…) Le World Gold Council propose d’ailleurs une méthodologie plus rigoureuse, le All In Cost (AIC, coûts tout inclus). (…)

Il y a quelques mois, nous avions publié un article spéculant que l’Afrique du Sud, l’un des plus gros producteurs mondiaux d’or, pourrait voir le secteur minier de ce métal être totalement ravagé d’ici la fin de la décennie alors qu’il est confronté à des remous sociaux et que les coûts de production augmentent au fur et à mesure que leurs meilleurs filons s’épuisent. En utilisant la méthodologie du WGC, la situation financière des mineurs sud-africains est encore plus compromise.

Par exemple, chez AngloGold, les coûts tout inclus affichent 100 $ de plus que les coûts de production déjà élevés de 1000 $ l’once. (…) Harmony, qui a quitté désormais le top 10 des plus gros producteurs mondiaux d’or, a rapporté en mars des coûts de production (non AIC) de 1258 $ l’once. (…)

Toutes ces sociétés pourront tenter de baisser leurs coûts pour poursuivre leurs activités mais d’autres devront fermer à moins d’un retournement de situation. Si le cours de l’or ne repart pas rapidement à la hausse, les dégâts à long terme sur le secteur minier seront importants. »

0
or

Interview de Stephen Leeb, publiée le 26 mai 2015 sur KWN :

« Les Chinois ont pour intention de faire de l’or une composante active et importante du système monétaire. Cet événement boostera le cours de l’or.

C’est pourquoi je ne cesse de répèter aux lecteurs qu’ils doivent acquérir une quantité substantielle d’or physique. Aux États-Unis aucune banque ne vend de l’or physique dans ses agences. Alors qu’en Chine et au Moyen-Orient presque toutes les banques le font.

Signatures historiques de contrats entre la Chine et des sociétés minières

Avant cette interview, vous m’avez fait remarquer que la société minière étatique Zijin Mining Group vient de signer 2 accords dont un avec Barrick Gold, la plus grosse société minière du monde spécialisé dans l’or. Cet accord avec Barrick Gold a pour objectif de garantir à la Chine un approvisionnement en or encore plus important.

Lisez plutôt les commentaires du PDG de Barrick Gold, John Thornton :

« Une société minière du 21e siècle de carrure internationale et désireuse de devenir l’un des leaders de son industrie doit, par définition, avoir une relation privilégiée avec la Chine. C’est particulièrement vrai dans notre secteur : la Chine est devenue à la fois le plus gros producteur et le plus gros consommateur d’or ainsi qu’une source majeure de capital et d’expertise pour le développement futur des mines.

Notre partenariat avec Zijin est la première étape d’une collaboration stratégique à long terme avec l’une des sociétés minières les plus importantes de Chine. Il s’agit d’un partenariat à facettes multiples qui nous fournira de nombreuses opportunités significatives pour travailler main dans la main à long terme alors que nous continuons de créer de la valeur pour nos propriétaires respectifs. »

Voici également les commentaires du PDG de Zijin Mining Group, Chen Jinghe :

« Un partenariat stratégique avec Barrick est parfait pour Zijin, il s’agit d’une alliance puissante alors que nous souhaitons nous développer à l’international. (…) Barrick dispose d’une présence opérationnelle internationale importante ainsi que certains des meilleurs actifs du secteur de l’or tandis que nous avons un accès sans pareil au marché chinois ainsi qu’une ingénierie distinctive, la capacité de gérer des projets de construction et une technologie avancée. »

Il y a quelques semaines, j’ai également fait remarquer que la Chine a également conclu des partenariats avec la Russie. Ce qui signifie que les Chinois ne se satisfont plus d’acheter tout l’or physique disponible à travers le monde, ils veulent désormais également avoir un accès direct aux plus gros producteurs mondiaux. Les Chinois n’agissent pas ainsi car ils aiment contempler la couleur de l’or mais parce qu’ils veulent adosser leur monnaie au métal jaune. Lorsque ce cauchemar deviendra réalité, ce sera échec et mat pour le dollar donc la fin de l’hégémonie économique mondiale des États-Unis. »