Tags Posts tagged with "Contrebande"

Contrebande

0

Malgré les efforts de Sonia Gandhi, l’Inde n’a pas encore levé les nombreuses barrières mises en place pour dissuader les Indiens d’acheter de l’or. Ce qui signifie que la contrebande se poursuit plus que jamais. Parmi les combines exploitées par les Indiens pour faire rentrer le métal jaune en douce, la BBC rapporte une méthode originale : l’ingestion de lingotins.

Or-Inde-Dubai-Trafic

Un homme d’affaires de la capitale Delhi a été admis à l’hôpital après qu’il se soit plaint de problèmes de vomissements et de transit intestinal. Il a déclaré au médecin avoir avalé un bouchon de bouteille de rage après s’être disputé avec sa femme.

Mais lorsque les médecins l’ont opéré, ils ont découvert 12 lingotins d’or, représentant un poids de 400 g, dans son estomac. Après l’opération qui a eu lieu le 9 avril, la police et les douanes ont débarqué pour interroger l’homme d’affaires, dont l’or a été confisqué. Le médecin qui a pratiqué l’opération a déclaré n’avoir jamais vu une telle chose dans sa vie.

« C’est la première fois que je trouve de l’or dans l’estomac d’un patient. Je me rappelle avoir extrait un calcul rénal d’un poids d’un kilo, mais de l’or, c’est la première fois, » a déclaré le docteur Ramachandran.

« Ce fut une opération délicate de 3 heures. En vertu de l’âge du patient, nous avons dû prendre beaucoup de précautions. Nous avons trouvé 12 lingots dans son estomac. »

Ces dernières années, l’Inde n’a cessé d’augmenter les taxes sur l’importation et la vente d’or, officiellement pour réduire le déficit commercial du pays. Officieusement, il s’agirait de mesures afin de protéger la roupie, et de façon plus globale les devises papiers comme le dollar, alors que les Indiens ne font pas confiance aux monnaies papier. Si l’Inde souhaitait vraiment résoudre le problème de son déficit commercial, il suffirait au pays de classer l’or dans la catégorie des investissements, qui ne sont pas pris en compte dans le calcul de la balance commerciale, au lieu des matières premières. Un choix qui serait logique vu que l’or, au contraire du pétrole ou du fer, n’est pas consommé après avoir été vendu.

1

Depuis que l’Inde met des bâtons dans les roues, et c’est un euphémisme, de ceux qui désirent acheter de l’or, la contrebande du métal jaune a littéralement explosé au pays de Gandhi. À un tel point que son voisin, le Pakistan, vient d’interdire pour 30 jours toute importation d’or.

Or-Trafic-Contrebande-IndeDepuis quelques mois, trouver un billet d’avion entre l’Inde et le Moyen-Orient n’est pas chose aisée. Contrebande pure et simple ou artifices légaux (une loi qui autorise notamment les Indiens travaille à l’étranger depuis un certain temps de ramener entre l’égalité une certaine quantité d’or, législation qui a entraîné le recrutement de travailleurs étrangers pour faire rentrer de l’or dans le pays), tous les moyens sont bons pour offrir aux Indiens ce qu’ils veulent : le métal jaune. Et si ce n’est pas possible, ils se tournent vers l’argent.

Le Pakistan voisin, pour tenter de juguler ce trafic, a décidé d’interdire pendant 30 jours toute importation d’or. Cependant, il ne s’agit pas d’une première : l’ennemi historique de l’Inde avait déjà pris une telle décision en juillet dernier, pour la même raison.

Cependant, on peut s’interroger sur l’efficacité d’une telle mesure, vu que l’or qui se trouve déjà au Pakistan peut être exporté… et revendu de l’autre côté de la frontière avec une belle plus-value.

0

Or-Inde-Dubai-TraficAlors que le gouvernement fait tout pour dissuader sa population d’acheter de l’or, le trafic du métal jaune a explosé, dépassant celui du trafic de drogue. Mais d’autres ficelles permettent de faire rentrer de l’or dans le pays. Si ces arrivées de métal sur le marché indien échappent aux statistiques, elles sont par contre tout à fait légales.

En effet, la loi autorise les Indiens non résidents qui ont quitté le pays depuis au moins 6 mois à faire rentrer 1 kg d’or, en toute légalité, après avoir payé les droits de douane. Cette faille est exploitée allègrement par les négociants en or, comme le rapporte The Times of India.

Sur un vol Dubai Calcutta récent, quasi tous les passagers avaient avec eux la quantité maximale autorisée. Rien que sur ce vol, ce sont 80 kg d’or qui sont rentrés dans le pays, au nez et à la barbe des autorités.

« Ce n’est pas illégal. Mais cette quantité de 80 kg nous a surpris. Nous avons vite appris que 2 trafiquants de Dubaï, ainsi que leurs relais à Calcutta, étaient derrière l’opération, en offrant notamment des billets d’avion gratuits à plusieurs passagers. »

C’est évidemment très simple, alors que les travailleurs indiens immigrés à Dubaï pullulent. Ceux-ci voyagent gratuitement, reçoivent peut-être même un extra, alors que les trafiquants peuvent agir sans risquer la confiscation. L’article affirme également que dans les 3 dernières semaines, c’est une tonne d’or qui est arrivée par cette méthode dans la province du Kerala.

Alors que le cours de l’or a de nouveau chuté, ce commerce est extrêmement lucratif. Cela dit, il serait étonnant que le gouvernement indien ne prenne pas de mesures. En changeant la règle des 1 kg, ou en interdisant tout simplement de séjour ses travailleurs immigrés ? Au point où on en est…

1

Or-Trafic-Contrebande-IndeL’information, bien officielle et publiée sur Reuters, a été reprise par de nombreux sites alternatifs comme ZeroHedge.

Les lecteurs d’or-argent.eu ont eu tout le loisir de découvrir les nombreuses mesures complètement stupides prises par le gouvernement indien pour dissuader sa population d’acheter de l’or. Depuis le début, de nombreux analystes avaient prédit que les Indiens achèteraient des métaux précieux quoiqu’il arrive, que ce soit de l’or de contrebande ou de l’argent, en substitut. Nous avions déjà parlé de l’explosion des importations illégales d’or.

Mais, alors que la répression du gouvernement s’intensifie, il en résulte une augmentation du trafic, si bien qu’aujourd’hui, le trafic de l’or a explosé de 700 % pour supplanter le trafic de drogue ! Tous les moyens sont bons pour faire rentrer en douce de l’or en Inde : pièces et lingots cachés dans les sous-vêtements, avalés ou peints en gris… Les Indiens multiplient les voyages à l’étranger (Sri Lanka, Singapour et Thaïlande).

Si vous ne croyez pas qu’il y a actuellement une véritable guerre contre l’or, ceci devrait peut-être vous faire changer d’avis : la récompense offerte aux informateurs qui permettent d’identifier un chargement illégal d’or est plus importante que celle offerte à ceux qui aident à démanteler un trafic de drogue ! Par kilo d’or, la récompense de 50.000 roupies, pour seulement 20.000 roupies par kilo d’héroïne ou 40.000 roupies par kilo de cocaïne.

En raison de la rareté de l’or, la prime sur le cours officiel est de 130 $ l’once, contre seulement 2 $ l’once à Singapour ou à Hong Kong. Ce profit facile attire une entreprise qui reste risquée. Pour faire rentrer de l’or en catimini dans le pays, les Indiens sont très imaginatifs. Récemment, un homme en provenance de Dubaï s’est fait arrêter avec 755 grammes d’or, dissimulé sous forme d’agrafes (le métal avait été peint en gris). Ce n’est qu’à cause du nombre bien trop élevé d’agrafes faisant tenir une caisse que l’homme s’est fait coincer.