Tags Posts tagged with "Cours de l’argent"

Cours de l’argent

0

La demande record pour les pièces d’argent américaines Silver Eagle en 2015, qui avait conduit à des mesures de rationnement, se poursuit depuis le début de l’année. Si bien que le mois dernier, la US Mint a battu son record de vente mensuelle pour le mois de février après avoir écoulé 4,782 millions de pièces ! Mais pourquoi le ratio or/argent est-il alors autour de 80 ?

La demande pour les Silver Eagle pourrait déboucher sur un nouveau record annuel

L’information est relayée par le site SmaulGld, sur base des chiffres fournis par la US Mint. Les ventes de Silver Eagle en février 2016 ont enregistré une hausse de 58,2 % par rapport à celles de février 2015. Et encore, ce chiffre aurait pu être encore plus élevé vu que la US Mint a dû à nouveau mettre en place des quotas. La demande pour la version or de cette pièce a quant à elle littéralement explosé : avec 67.500 Gold Eagle écoulées, il s’agit d’une hausse de 440 % par rapport à février 2015.

ventes-american-eagle-fevrier-2016

Pour continuer dans les chiffres bruts, la demande pour les Silver Eagle depuis le début de l’année jusqu’à fin février s’est élevée à 10,7365 millions de pièces d’argent. Cela signifie que d’ici la fin 2016, la US Mint pourrait écouler de 55 à 60 millions de Silver Eagle, explosant ainsi son record de 2015 (47 millions).

Tout ceci ne rend que plus curieuses les évolutions du cours de l’argent depuis le début de l’année, la corrélation historique entre l’or et l’argent étant remise en question alors que la demande pour le métal gris est indiscutable, du moins en ce qui concerne la demande d’argent pour investissement. C’est la question que se pose Prinesha Naidoo dans cet article de MineWeb :

L’argent reprend-il son souffle ?

« Connus pour évoluer de concert, les mouvements récents de l’or et de l’argent ont fait fi de cette tendance historique pour diverger. Même si le cours de l’or a décroché de son plus haut du 11 février (1249,9 $), il s’est bien repris depuis pour être proche de 1230 $ (note : 1242 même au moment d’écrire ces lignes). L’argent, par contre, est tombé de 15,79 dollars à 14,8 dollars l’once.

« La performance médiocre de l’argent par rapport à l’or est étrange vu que d’habitude, lorsque le cours de l’or augmente celui de l’argent progresse encore plus, » a déclaré Julian Jessop, responsable de la recherche Matières Premières chez Capital Economics.

Depuis le début de l’année, les 2 métaux ont profité de la demande pour les valeurs refuge, même si habituellement un dollar fort et un environnement de hausse des taux réduisent l’appétit pour les métaux précieux. L’or, l’actif majeur le plus rentable de 2016, a grimpé jusqu’à présent de 16 % contre 7 % pour l’argent.

Les données du Silver Institute montrent que la demande industrielle d’argent s’est élevée à environ 54 % de la demande totale en 2015. Vu les nombreuses applications industrielles de l’argent, ce métal est considéré comme étant plus volatil que l’or. De ce fait, la divergence des cours pourrait être la conséquence de la faible croissance économique et de l’activité industrielle modeste en vigueur dans la plupart des régions du monde.

Par rapport à d’autres métaux précieux comme le platine et le palladium, dont les prix sont aussi influencés par la demande industrielle, le cours de l’or est résilient : « cela signifie que les marchés financiers sont toujours pessimistes à propos des perspectives économiques, » a déclaré Georgette Boele, coordinatrice de la stratégie devises et métaux précieux d’ABN-AMRO.

Jessop, cependant, a évoqué les rebonds généraux des cours des métaux industriels en tant que signe additionnel de l’étrangeté de la divergence des prix entre les 2 métaux précieux alors que le rôle industriel de l’argent est plus important que celui de l’or.

ventes-american-eagle-1986-2016

Alors qu’il avance que cela pourrait s’expliquer par le fait que l’argent ne serait plus à la mode du côté des investisseurs, les ventes de pièces d’argent du côté de la Monnaie américaine, canadienne et australienne indiquent que la demande d’argent pour investissement continue d’augmenter significativement. (…)

Il se pourrait simplement que l’argent soit en train de reprendre son souffle. « Si les investisseurs et les marchés financiers redeviennent plus constructifs sur les perspectives économiques, le métal précieux cyclique (l’argent) commencera à surperformer l’or, » a déclaré Boele.

D’après Jessop, la sous-performance de l’argent par rapport à l’or ne durera pas : « Nos prévision 2016 pour les cours des MP sont toujours à 16,5 dollars pour l’argent et 1250 $ pour l’or, soit un ratio or/argent de 75. (…) »

0
argent 1 once Philarmonique

Keith Neumeyer croit « dur comme fer » en l’argent métal. Le CEO de First Majestic avait défrayé la chronique l’année dernière lorsqu’il avait proposé de ne plus livrer de métal pendant 30 jours afin de protester contre les manipulations du cours de l’argent. Dans son interview accordée à Mike Gleason (source), il explique pourquoi le cours de l’argent pourrait bien atteindre les 3 chiffres lorsque Gleason l’interroge sur les raisons de son optimisme pour « l’or du pauvre » :

« Je pense que la raison est très simple. En fait, l’argent est beaucoup plus rare que les gens le pensent. Nous avons ce chiffre ancien qui fut produit par Sir Isaac Newton lorsque le roi Édouard créa la livre sterling. Ce chiffre, 16, le ratio or/argent, a été défini dès le 16e siècle.

La question est de savoir exactement combien il y a d’onces d’argent et d’or dans la croûte terrestre. Pour Isaac Newton, il y a 16 onces d’argent pour une once d’or. Il s’agit de son estimation. Depuis, ce chiffre fait office de vérité.

Pourtant, fait intéressant, le ratio d’extraction est de 10 pour 1. Pour chaque 10 onces d’argent qui sont produites, une once d’or sort de terre. L’argent est beaucoup plus rare que nous le pensions il y a 500 ans alors que la consommation augmente chaque année qui passe. Si on regarde la quantité de métal disponible en surface, dans les années 80 nous avions 5 milliards d’onces en lingots de 1000 onces disponibles. Aujourd’hui, cet argent disponible ne représente plus qu’un milliard d’onces.

Durant les 30 dernières années, nous avons donc consommé 4 milliards d’onces qui sont parties en fumée. Il ne revient pas dans le circuit via le recyclage. Il se trouve au fond des océans, dans les décharges, dans des endroits où on n’ira jamais le chercher. À la vitesse où la consommation d’argent augmente, et même si la production devait se stabiliser, ce qui est très loin d’être acquis… Mais admettons même que la production ne baisse pas, le déficit d’argent est d’environ 800 millions d’onces. Cette consommation engloutira toutes les réserves disponibles à la surface.

Pourtant, l’or et l’argent s’échangent aujourd’hui à un ratio de 80/1. Alors que la production réelle affiche un ratio de 10/1 et que nous connaissons un déficit. Combien de temps cette relation peut-elle perdurer ? Nous assisterons à une compression radicale qui, à mon avis, propulsera le cours de l’argent, et je l’ai déjà dit des centaines de fois, vers un montant à 3 chiffres. Je sais qu’une telle déclaration, alors que l’argent est à 14 ou 15 $ l’once, semble stupide et que je vais bien faire rire de nombreuses personnes. C’est néanmoins mon scénario. C’est pourquoi j’ai créé une entreprise de production d’argent il y a 13 ans : c’est ce que j’anticipe et nous verrons si j’ai eu tort ou raison, mais je pense que j’aurai raison. (…)

Et les industriels, se rendent-ils compte de cette pénurie ? Pourraient-ils « faire des provisions » ?

« Je pense que l’autosatisfaction règne parmi les industriels. Les Sony, Toyota, Intel, Tesla et compagnie, qui sont de gros consommateurs d’argent, pensent que le métal est disponible en abondance. Je doute que ces sociétés suivent de près ce dossier. Seuls quelques investisseurs futés comprennent ce qui se passe. (…)

Il sera donc très intéressant de voir, l’année prochaine ou un peu plus tard lorsque la pénurie se fera senti, les fabricants d’électronique et d’autres produits ne simplement plus parvenir à se procurer de l’argent. Ce n’est qu’à ce moment-là que la panique les gagnera et qu’ils payeront n’importe quel prix pour se procurer ce métal. N’oubliez pas que ces produits utilisent à l’unité très peu d’argent. Si vous produisez des iPhones ou des BlackBerry, vous vous moquez du cours de l’argent. Même si le métal devrait atteindre les 100 $ l’once, cela ne change pas beaucoup le coût de production d’un iPad. Il s’agira de quelques dollars, facilement répercutables sur le prix du produit. Donc je pense qu’en définitive, les utilisateurs industriels ne verront rien venir et payeront le prix à payer tandis que les investisseurs sophistiqués qui auront anticipé empocheront de plantureux bénéfices. »

0

argent cours lingot pièceAlors que les incertitudes continuent de planer sur les marchés de l’or et de l’argent, Ron Rosen, qui trade les métaux précieux depuis des décennies, voit le cours de l’argent exploser de 400 % d’ici un an, tandis que l’or devrait augmenter de 1500 $ l’once. Voici ce qu’il a déclaré durant une interview donnée hier :

« L’or, ainsi que les actions minières, ont représenté des opportunités d’achat, particulièrement à 3 reprises, durant ces 12 dernières années, depuis le début de la tendance haussière. Chacun de ces supports d’investissement a rapporté d’énormes profits. Nous avons de nouveau atteint un 4e creux, qui va selon moi être le plus profitable pour ceux qui entreront sur le marché.

Nous avons atteint un plus bas, maintenant cela ne peut qu’augmenter. Il n’y a pas de limite à la hausse que nous allons vivre pour l’or et l’argent. De mon expérience, il s’agit de la meilleure opportunité de l’histoire des métaux précieux. Ceux qui auront le courage de rentrer sur le marché seront récompensés.

Ce type d’opportunité ne se présente pas tous les jours. En 13 ans, il s’agit de la 4e grosse opportunité d’entrée. Cela fait 56 ans que je suis dans les métaux précieux : jamais nous n’avons été dans des conditions aussi favorables pour vivre un marché haussier sans précédent.

Je pense que d’ici un an, le cours de l’or va atteindre les 2800 $. Il s’agit plus ou moins d’une augmentation de 1500 $. D’ici 2 ans, le cours devrait atteindre les 3700 $ l’once. Ce qui signifie une augmentation de 300 %. Ce sera l’événement le plus spectaculaire de l’histoire du cours de l’or.

Prédictions concernant le cours de l’argent de Ron Rosen

En ce qui concerne l’argent, si celui-ci a tendance à suivre l’or, son cours est beaucoup plus volatile. Il faut donc avoir des nerfs solides pour investir sur l’argent. Cependant, ceux qui le feront seront également récompensés. Je pense que d’ici 10 mois, l’argent devrait atteindre les 92 $ l’once. Alors que je m’attends à une augmentation du cours de l’or de 300 %, l’argent devrait progresser de 600 %. Cependant, cette hausse sera obtenue avec d’énormes soubresauts. »

Vu les déclarations de Ron Rosen, les possesseurs d’argent physique seront à la fête dans les 12-24 mois prochains. En effet, lorsqu’on a ses pièces et lingots en main, on se moque totalement des fluctuations journalières du cours ; il s’agit d’une assurance à long terme contre l’inflation et le débasement des monnaies papier.