Tags Posts tagged with "Cours de l’or"

Cours de l’or

0

Interview de KWN de John Embry,  publiée le 23 mars 2016 :

« Je suis stupéfait par la déconnexion entre le cours de l’or et de l’indice HUI, en hausse de 80 % sur les 2 derniers mois.

L’or continue d’être confronté à une résistance farouche sur les marchés papier alors que les positions short des banques commerciales et l’intérêt ouvert sur le Comex ont connu un nouveau pic récemment. Mais bizarrement, les actions MP continuent de se comporter relativement bien.

Les évolutions du cours de l’or dans la période nous ayant rapproché de la réunion de la Fed de la fin de la semaine dernière furent grotesques. Après avoir atteint un nouveau pic peu avant la réunion, l’or fut massacré de 60 $ alors qu’elle allait démarrer. Lorsqu’il fut clair qu’il n’y aurait pas de hausse des taux, l’or a immédiatement grimpé de 30 $ pour ensuite être confronté à une résistance farouche qui se poursuit jusqu’à présent.

Pour faire court, il s’agit de manipulation extrême. Lorsque ces mécréants perdront le contrôle, et cela arrivera, lorsque la valorisation sera déterminée par un marché physique de plus en plus tendu, nous assisterons à une explosion du cours. Je pense que les actions or l’anticipent en poursuivant leur hausse malgré l’interférence croissante du cours de l’or.

L’argent surperformera l’or de 4 à 5 fois

Cependant, je pense que le plus gros potentiel se trouve sur le marché de l’argent, que ce soit au niveau du métal ou des actions. Historiquement, lorsqu’un marché haussier robuste se manifeste et que l’or et l’argent décollent, le ratio or/argent chute. En ce moment, avec un ratio élevé de 78, la possibilité d’une chute jusqu’à 20 ou 15, comme c’est déjà arrivé durant certains marchés haussiers, existe. Ce qui signifie une hausse potentielle de l’argent supérieure de 4 à 5 fois à celle de l’or. (…)

Crise des retraites

Pour conclure, un article intéressant du New York Times a évoqué la crise des retraites à venir dans les pays de l’OCDE, les caisses de retraite étant sous-financées dans des pays faisant face à une problématique démographique. (…) Cela fait un moment que je pense que ma génération et la suivante des baby-boomers devront faire face à une crise majeure durant leur retraite. Cet article n’a fait que renforcer mon opinion. »

0

Or-PapierDe John Hathaway, interviewé sur KWN :

“Les attaques du cours de l’or ont toujours lieu lorsque des chiffres importants doivent sortir, comme les statistiques de l’emploi américain de vendredi. 90 tonnes d’or papier ont été balancées sur le marché, événement qui a été suivi par énormément d’achats physiques.

C’est devenu une rengaine : une nouvelle sort, on vend du papier, le cours descend, les Chinois et les Indiens en profitent pour acheter du physique. Je ne sais pas quand cette guerre entre le marché de l’or papier de l’or physique va trouver son épilogue, mais pour le moment, c’est toujours le marché papier qui a la main.

0

Vietnam cours de l'orOn a beaucoup parlé de la demande d’or exceptionnelle en Asie en parlant principalement de l’Inde, de la Chine, de la Thaïlande et de Singapour, même si cela s’est calmé en Inde avec la fin de la saison des mariages, qui reprendra plus tard dans l’année. Pourtant, la situation au Vietnam est aussi intéressante.

Vendredi dernier, la banque centrale vietnamienne a vendu à nouveau des lingotins d’or d’un peu plus d’une once afin de répondre à l’énorme demande de la population. La banque centrale espère que sa propre offre va permettre de réduire l’énorme prime payée par les acheteurs d’or physique au Vietnam, la plus importante du Sud-Est asiatique après la Thaïlande, dans un pays où les achats en or physique par habitant sont parmi les plus importants du monde.

Traditionnellement, les Vietnamiens ont pour habitude d’utiliser le métal jaune comme moyen de préserver leur richesse, en assurance contre les risques de guerre, d’inflation et de dépréciation de la monnaie. Ces derniers mois, les bulles ont éclaté sur le marché actions vietnamien ainsi que dans l’immobilier, alors que la monnaie nationale ne cesse de dégringoler, ce qui a provoqué une énorme demande d’or dans le pays, ainsi que des primes en conséquence sur le spot. Aujourd’hui, la prime est de 217 $ l’once.

Depuis la fin mars, la banque centrale vietnamienne procède à des ventes d’or physique. Depuis le 7 juin, elle a vendu 27 tonnes. Elle espère ainsi réduire la prime à 158 $ l’once d’ici la fin juillet.

Afin de tenter de limiter la demande, la banque centrale vietnamienne a pris de nombreuses mesures, s’arrogeant l’exclusivité de l’importation du métal jaune. Elle tente de limiter l’appétit des Vietnamiens pour l’or afin de freiner la dégringolade du dong, sa monnaie.

L’année dernière, le Vietnam a vendu 77 tonnes d’or. Un chiffre appréciable pour un pays de 87 millions d’habitants. Par exemple, la Chine a écoulé 776,1 tonnes alors que sa population est presque 15 fois plus nombreuse. C’est à ce titre que les Vietnamiens, à titre individuel, sont les plus gros acheteurs d’or du monde.

cours de l'orBill Fleckenstein a livré ses impressions à KWN, l’une des meilleures sources que vous puissiez lire à propos de l’or et de l’argent. Voici ce qu’a déclaré le président de Fleckenstein Capital :

« Les personnes qui sont habituées de vous lire savent déjà que la planche à billets ne résout aucun problème. Récemment, l’éclatement de la bulle immobilière aux États-Unis a entraîné la crise financière de 2008. Aujourd’hui, nous assistons à des assouplissements monétaires de proportions bibliques, de la part de la Fed, de la Banque du Japon, de la Banque Nationale suisse et de la banque d’Angleterre.

Il est ironique de constater qu’après 5 ans de taux d’intérêt 0 et une augmentation de la dette de 5 à 6 trillions rien qu’aux États-Unis, l’économie est toujours vacillante. Personne ne se pose la question de savoir pourquoi. C’est pourtant simple : la planche à billets ne résout rien.

Lorsque la crise s’est déclarée, ils se sont demandé comment aborder le problème. Pour éviter la dépression, ils ont continué la fuite en avant, à savoir la planche à billets.

Ils sont terrifiés de ce qui va arriver. Ils disent qu’ils veulent éviter la déflation. C’est stupide. Lorsqu’on fait tourner ainsi la planche à billets, on ne peut pas avoir de déflation. Citez-moi le nom d’une personne qui ne serait pas intéressée de voir les prix baisser ?

Ce que ces idiots veulent dire, quand ils parlent de déflation, c’est « effondrement économique ». À chaque fois qu’ils mentionnent le mot déflation, vous devez comprendre effondrement économique.

Comment éviter l’effondrement économique alors que ce sont leurs politiques qui nous y amènent ?

Mais comment éviter l’effondrement économique alors qu’ils continuent leurs politiques débiles qui sont à l’origine de nos problèmes ? Néanmoins, on sait très bien ce qu’ils vont faire : continuer à créer de la monnaie. C’est tout ce qu’ils savent faire. On commence à voir les premières corrections sur les marchés (Japon en premier). Je suis curieux de voir comment les bourses vont réagir aux États-Unis et au Japon, ainsi que le marché obligataire.

Si le plafond des indices n’est plus crevé et que l’on assiste à une chute des cours (note : c’est déjà le cas au Japon), cela va devenir très intéressant. Car la seule façon de mettre fin à la folie actuelle.

Quand je vois le nombre de soi-disant professionnels dans la finance qui n’ont pas vu venir la bulle financière, la bulle immobilière et qui ne comprennent pas ce que les banques centrales font. Nous avons des imbéciles qui gèrent des trillions de dollars, sans parler des algorithmes qui réagissent à des titres de dépêches. Tout cela n’est qu’une énorme orgie financière. Cela va finir en catastrophe, comme en 2008, sauf que cette fois, ce sera bien pire. »

Conséquences sur le cours de l’or

– Vous avez parlé de réévaluation des métaux précieux. Comme vous le savez, dans les années 70, l’or a vu son cours être multiplié par 25, l’argent par 38. Aujourd’hui, l’impression générale sur les métaux précieux est la pire de ces 12 dernières années, à mon avis.

Bill Fleckenstein : « Oui. Il s’agit probablement de l’opportunité la plus excitante de ma carrière. En 1982, la bourse était excitante. En 1984, les obligations l’étaient aussi. Il était quasi impossible de perdre.

Aujourd’hui, lorsqu’on regarde la situation, elle est incroyablement positive pour l’or, avec les acteurs commerciaux qui sont très peu positionnés en short, un sentiment très bas mais aussi beaucoup de positions short sur les ETF.

Ce sont des conditions explosives. En attendant, l’or physique des marchés papier se dirige inlassablement vers l’Orient. Les Chinois les Indiens achètent à tour de bras.

0

Alors que l’or et l’argent sont à la hausse, Stephen Leeb, économiste et investisseur qui jouit d’une réputation solide (PDG de Leeb Capital Management ), s’est épanché pour King World News sur le désespoir de l’Occident, qui voit tout son or prendre la direction de l’Orient. Voici la traduction de l’interview :

Stephen Leeb Or Orient ArgentLeeb : « Les pays développés tentent désespérément de garder au plus bas le cours de l’or, ainsi que celui de l’argent. Le métal jaune est une menace pour les pays développés. La vente des 400 tonnes d’or papier n’est pas un hasard. Les signes du désespoir sont nombreux, comme les stocks en baisse du COMEX.

Oui, l’Occident est de plus en plus désespéré. Ça me fait mal de le dire, mais je pense que nous nous battons dans une guerre perdue d’avance. La majeure partie de l’or va finir en Orient, dans des pays comme la Chine, le Vietnam et Singapour. Le cours de l’once d’or oscillera alors entre 5.000 et 10.000 $.

0
american-eagle-1-10-once-piece-or

US Mint american-eagle-1-10-once-piece-or Lorsque, il y a un mois, on apprit la nouvelle que la US Mint avait arrêté de vendre ses pièces d’or d’un 10e d’once, le fait le plus marquant était qu’il y avait des milliers d’acheteurs qui étaient prêts à acquitter le montant exorbitant de la prime demandée, le déluge de commandes ayant déferlé sur la monnaie américaine ayant pillé ses stocks.

Cependant, voici une bonne nouvelle : il y a quelques instants, la US Mints vient de rentrer en stock 20.000 exemplaires. Cependant, chaque ménage ne pourra commander qu’une quantité limitée. Mais il y a encore une meilleure nouvelle : chaque pièce ne coûte que 195 $. Ce qui signifie seulement 40 % au-dessus du cours officiel de l’or !

Déconnexion totale entre l’or physique et son cours ? Que nenni !

Est-ce que la US Mint voudrait nous dire de façon subliminale qu’il y a une déconnexion totale entre l’or physique et son cours ? Mais non voyons : le supplément est probablement dû aux nombreux frais d’emballage et d’envoi, sans parler de la boîte chicos qui la contient. Ah zut, si vous voulez la boîte vous devez payer 5,95 dollars en supplément. Et en ce qui concerne les frais d’envoi et d’emballage, la US Mint vous facture aussi 4,95 dollars en plus. Autrement dit : pour recevoir chez vous une American Eagle, vous devez payer 200 $ pour 1/10 d’once. Désolé, nous sommes à court d’excuses pour justifier la différence de prix entre l’or physique et son cours !

Traduit de ZeroHedge : http://www.zerohedge.com/news/2013-05-28/us-mint-resumes-selling-one-tenth-ounce-gold-coins-40-premium-spot

Cours de l'or CelenteLe fondateur de Trends Research, Gerald Celente, nous explique pourquoi il existe 2 univers parallèles en ce qui concerne le marché de l’or et de l’argent. Cette interview a été donnée le 25 mai 2013 au site King World News.

Celente : « Pour moi, il y a 2 manières de trader l’or : passer par le marché papier avec ses ventes à découvert nues, qui est un marché fictif. C’est le marché manipulé. Ou alors, vous pouvez acheter de l’or physique et prendre livraison. Ce marché très actif en ce moment. Il s’agit de 2 univers séparés. »

Sur le marché de l’or, il y a ceux qui manipulent le marché, et ceux qui achètent du métal physique. Les premiers écoutent religieusement Ben Bernanke. Chacun de ses mots, concernant les taux d’intérêt, les assouplissements quantitatifs les font réagir au quart de tour.

La semaine dernière, le discours de Bernanke a provoqué une grosse hausse, puis une grosse baisse, simplement pour quelques mots prononcés. Pourtant, c’est totalement injustifié : lorsqu’on regarde la situation économique, il n’y a pas de reprise, point barre. Que s’est-il passé depuis 2008 ? Ils ont injecté dans la panique environ 17 trillions de dollars, entre assouplissement quantitatif et injections de liquidités dans les banques.

Le cours de l’or est manipulé

Il suffit de regarder les chiffres. Au mieux, la reprise est timide (aux USA), alors que maintenant la Chine ralentit. L’Europe continue de ralentir, les choses ne font que s’empirer. Les taux d’intérêt sont au plus bas, l’or devrait aujourd’hui atteindre des sommets.

Mais ce n’est pas dans l’intérêt des banquiers centraux, à travers le monde, d’avoir le cours de l’or qui battrait des records. Car si c’était le cas, les gens réaliseraient que le papier qu’ils achètent n’a aucune valeur. C’est aussi simple que ça. Les banquiers centraux font tout pour baisser le cours des métaux précieux afin de pouvoir continuer à vendre leur papier sans valeur. Afin que les gens continuent à croire en un système au bord de l’implosion. »