Tags Posts tagged with "Fed de New York"

Fed de New York

GDPnow

0,1 % de croissance au premier trimestre 2016 : ce sont les dernières prévisions de GDPnow, l’indicateur de la Fed d’Atlanta qui calcule en temps réel la croissance aux États-Unis. Si GDPnow s’est montré plutôt fiable par rapport aux prévisionnistes américains mainstream, la Fed de New York a décidé de se lancer elle aussi sur ce terrain en proposant son propre modèle : Nowcast.

Tandis que la Fed d’Atlanta met à jour GDPnow à chaque fois qu’un rapport économique important tombe, Nowcast proposera son estimation de la croissance américaine en temps réel tous les vendredis. La première publication est prévue pour le 15 avril.

Cependant, la publication du communiqué qui nous apprend la création de Nowcast nous permet déjà de nous faire une idée du différentiel qui le séparera de GDPnow : sur base du modèle développé par la Fed de New York, la croissance américaine est évaluée au 8 avril à 1,1 %. À cette même date, soit à la dernière mise à jour de GDPnow, la Fed Atlanta évaluait la croissance au T1 2016 à 0,1 %.

Pourquoi la Fed de New York a-t-elle décidé de travailler sur son propre modèle prévisionnel est de publier des chiffres alors que sa consoeur d’Atlanta le fait déjà ? Dans son communiqué officiel, elle ne fournit pas d’explication, se bornant à ignorer GDPnow :

« Quelle est la météo aujourd’hui ? Pas besoin d’un météorologiste pour répondre à cette question, il suffit de regarder par la fenêtre. Les macro-économiques ne disposent pas de ce luxe. La première estimation officielle de la croissance du PIB du T2 ne sera pas publiée avant la fin juillet. En fait, on ignore encore la croissance enregistrée durant le premier trimestre 2016. Dans l’attente de ces données cruciales, nous devons naviguer dans la mer d’informations économiques que sont les rapports de l’emploi, de la production, des ventes, des inventaires, etc. Traiter cette information pour déterminer si le temps est radieux ou pluvieux fait vivre les économistes des bureaux de courtage, des banques centrales et des journaux. Heureusement, les progrès récents des méthodes statistiques et informatiques ont permis le développement de solutions automatisées en temps réel baptisées « nowcasting ». Dans ce post, nous vous expliquons les techniques utilisées par la Fed de New York pour produire le FRBNY Nowcast, et ce que nous pouvons en apprendre. Par son biais, nous vous présentons également notre Nowcasting Report, que nous mettrons à jour sur notre site Web tous les vendredis à partir du 15 avril. (…) »

Nowcast

Dans la suite du post, la Fed nous apprend que ses méthodes basées sur des modèles en temps réel donnent des résultats plus fiables que les prévisionnistes humains les plus précis, « tout en fournissant l’avantage d’être automatisées et neutres ».

0
lingot et pièces d'or

Courts extraits de l’article de Koos Jansen de Bullion Star :

Chaque année, l’or de Fort Knox fait l’objet d’un « audit » qui consiste en une vérification des sceaux officiels qui ont été placés sur les coffres durant les audits de l’or américain effectués entre 1974 et 1986 durant lesquelles 97 % des réserves d’or auraient été inspectées. Cependant, lorsque j’ai demandé une copie de tous les rapports d’audit via le Freedom Of Information Act, ma demande ne put être honorée. 7 rapports sont manquants.

(…) Officiellement, les réserves d’or des États-Unis sont les plus importantes du monde totalisant 8134 tonnes. C’est notamment cet or qui a permis au dollar de devenir la monnaie de réserve mondiale. Le fait que 7 rapports d’audit sont manquants alors qu’ils doivent prouver l’existence de ces réserves d’or est problématique.

Durant les auditions au congrès du Gold Transparency Act, l’inspecteur général du trésor a déclaré en 2011 que tout est en ordre mais ce n’est pas le cas. Cela va d’ailleurs bien plus loin que ces 7 rapports manquants. (…)

Car lorsqu’on examine les rapports existants, de nombreuses anomalies apparaissent. Quand certains coffres sont scellés d’autres ne le sont pas, l’or entreposé à la Fed de New York n’a fait l’objet d’aucun audit, les essais effectués pour vérifier la pureté de l’or manquent de rigueur (dans certains cas ne sont pas documentés ou ils sont effectués par une société qui est en fait une filiale de l’armée américaine, comme White Sands Missile Range).