Tags Posts tagged with "Fitzpatrick"

Fitzpatrick

0

Les analyses techniques ne sont pas notre sujet préféré, habituellement nous préférons parler des fondamentaux, mais de temps en temps nous publions les analyses de Tom Fitzpatrick, de Citi, alors que nous sommes à un tournant pour l’or :

KWN Fitzpatrick I 2-17-2014

« La hausse qui a permis de dépasser la moyenne mobile à 200 jours (DMA) a désormais ouvert la voie vers le cap des 1361 dollars. Une fois ce seuil franchi, l’or devrait se diriger vers les 1434 $. Les niveaux actuels de l’or et le rallye au-delà de la moyenne mobile à 200 jours suggèrent fortement que l’or pourrait très rapidement tester les 1361-1364 dollars. Cela correspond au plus haut d’octobre 2013, mais aussi à la moyenne mobile à 55 semaines.

0

D’habitude, nous n’aimons pas parler analyse technique sur or-argent.eu, notre but n’étant pas d’encourager les profits à la petite semaine. Cependant, nous avons décidé de faire une exception afin de voir si cette longue tendance baissière est bel et bien derrière nous. Voici l’analyse technique or et argent de Tom Fitzpatrick publiée sur KWN :

Fitzpatrick-Analyse-Technique-Or-ArgentTout porte à croire que l’or va augmenter. Nous avons désormais passé des niveaux de support important. Cependant, j’aimerais voir une clôture hebdomadaire au-dessus du support important de 1322 $ l’once, qui représente le plus bas que nous avons obtenu après la chute d’avril. C’est cette clôture hebdomadaire qui augurerait a de la suite des événements. Le prochain seuil technique serait alors aux environs de 1522 $, soit une progression de 180 $ l’once.

Analyse-Technique-ArgentEn ce qui concerne l’argent, il est important qu’il se stabilise au-delà des 20 $, mais le prochain mouvement critique sera de passer la barre des 21,25 dollars l’once. Si cela se passe, la prochaine étape serait le 27,5 dollars. Si le premier seuil est franchi, on pourrait voir une accélération de la hausse vers le second seuil, soit une augmentation de 35 %.

En général, mon équipe à Citi est de plus en plus convaincue que le plus bas a été atteint pour l’or et l’argent. Nous avons perçu cette baisse comme une correction, certes violente, mais une correction tout de même. Désormais, les métaux précieux disposent de bases solides pour reprendre leur marche en avant dans ce marché haussier séculier. Nous faisons également un parallélisme avec ce qui s’est passé en 1975 et 1976. Il s’agit pour nous d’une autre preuve de la thèse que nous venons d’avancer. L’or et l’argent sont désormais repartis à la hausse.

0

L’un des meilleurs analystes des métaux précieux de Citi, Tom Fitzpatrick, nous explique pourquoi les possesseurs d’or et d’argent physique n’ont pas à craindre les corrections de l’or, épisodiques, qui émaillent la vie  des métaux précieux.

En regardant dans le rétroviseur, l’histoire nous montre qu’à long terme, investir dans des pièces et des lingots est toujours gagnant. Cependant, dès qu’une baisse violente a lieu, les grands médias dominants profitent de l’opportunité pour tenter de discréditer l’or et l’argent, et faire peur aux gens mal informés. Pourtant, à chaque fois, un rebond violent s’ensuit.

or correctionCe premier graphique le prouve. En octobre 2008, l’or atteignait un plus bas de 682 $ l’once. 3 ans plus tard, son cours a triplé pour atteindre 1921 $. Si l’once d’or pourrait, selon Fitzpatrick, encore descendre vers les 1260 $, cela signifierait qu’on aurait un cours d’environ 3500 $ l’once d’ici 2016. Ce n’est pas du tout irréaliste, comme le graphique ci-dessous le montre.

Dans les années 75-76, l’or a baissé de 44 % en seulement 18 mois, alors que la bourse était en plein boum. Ensuite, le métal jaune a démarré une chevauchée fantastique pour doubler son cours en seulement 3 ans. Entre 1970 et 1980, l’or est passé de 35 $ à 850 $ l’once. Soit une multiplication par 24 ! De quoi faire passer James Turk pour un  petit joueur…

Or Bilan BCE FedVoici désormais un autre graphique pour prouver que le métal jaune est sous-évalué en ce moment : celui-ci fait la corrélation entre le bilan des 2 grandes banques centrales du monde, à savoir la Fed et la BCE, et l’or. On peut voir que pendant plus de 10 ans, les courbes se suivent. On assiste à une déconnexion depuis 2012 : même sans panique boursière, les métaux précieux sont sous-évalués par rapport à la dette du monde occidental. Or, quand on sait que les États-Unis font tout sauf baisser leur dette, cela signifie que le cours des métaux précieux a de beaux jours devant lui.

 

Enfin, dans le dernier graphique ci-dessous, Fitzpatrick a extrapolé la future taille des bilans de la Fed et de la BCE, ce qui signifie que l’or devrait atteindre un cours de 3400-3500 $ l’once si la logique historique est respectée

 

Cours-Or-2016-FitzpatrickEn résumé, les cours de l’or et de l’argent peuvent subir des attaques quand l’euphorie règne sur le marché, même si la situation économique actuelle est loin d’être rose. Les liquidités fournies par les banques centrales des grands pays poussent les investisseurs à prendre des risques. Lorsque la bulle va éclater, ce qui arrive toujours, les cours des métaux précieux vont exploser. Le même scénario se répète ainsi inlassablement, les possesseurs d’or et d’argent physique finissent toujours par gagner.