Tags Posts tagged with "Fort Knox"

Fort Knox

0
lingot et pièces d'or

Courts extraits de l’article de Koos Jansen de Bullion Star :

Chaque année, l’or de Fort Knox fait l’objet d’un « audit » qui consiste en une vérification des sceaux officiels qui ont été placés sur les coffres durant les audits de l’or américain effectués entre 1974 et 1986 durant lesquelles 97 % des réserves d’or auraient été inspectées. Cependant, lorsque j’ai demandé une copie de tous les rapports d’audit via le Freedom Of Information Act, ma demande ne put être honorée. 7 rapports sont manquants.

(…) Officiellement, les réserves d’or des États-Unis sont les plus importantes du monde totalisant 8134 tonnes. C’est notamment cet or qui a permis au dollar de devenir la monnaie de réserve mondiale. Le fait que 7 rapports d’audit sont manquants alors qu’ils doivent prouver l’existence de ces réserves d’or est problématique.

Durant les auditions au congrès du Gold Transparency Act, l’inspecteur général du trésor a déclaré en 2011 que tout est en ordre mais ce n’est pas le cas. Cela va d’ailleurs bien plus loin que ces 7 rapports manquants. (…)

Car lorsqu’on examine les rapports existants, de nombreuses anomalies apparaissent. Quand certains coffres sont scellés d’autres ne le sont pas, l’or entreposé à la Fed de New York n’a fait l’objet d’aucun audit, les essais effectués pour vérifier la pureté de l’or manquent de rigueur (dans certains cas ne sont pas documentés ou ils sont effectués par une société qui est en fait une filiale de l’armée américaine, comme White Sands Missile Range).

John-Ing-Or-ProductionDans sa dernière interview sur KWN, John Ing dévoile que le Shanghai Gold Exchange a livré plus d’or que celui qui est censé être entreposé à Fort Knox aux États-Unis, ainsi que ce qu’il voit pour l’or dans les mois à venir.

John Ing : « aujourd’hui, on assiste à beaucoup de palabres, mais ce ne sont que des mots. Il faut faire la distinction entre le discours et la réalité. Ces histoires répétées de « tapering » ne sont que des mots. Cela me rappelle les années 70, lorsque l’on proclamait chaque semaine la paix au Vietnam. Il avait fallu 3 ans pour que la situation y soit réglée.

Mais à chaque fois que l’on annonçait avec fracas la paix au Vietnam, les marchés prenaient illico 100 points, pour reculer lorsqu’on réalisait que rien n’était réglé. J’ai vraiment l’impression qu’il se passe la même chose avec l’assouplissement quantitatif de la Fed (note : à la différence que les marchés grimpent inexorablement).