Tags Posts tagged with "Futures"

Futures

1

Andrew Maguire est l’un des experts les plus intéressants pour comprendre les mouvements des métaux précieux. Dans sa dernière interview sur KWN, il a analysé les mouvements récents de l’or et de l’argent et il a émis des prédictions à moyen terme.

Tout d’abord, il estime que les métaux précieux sont désormais positionnés pour un mouvement haussier marqué après la baisse prononcée de la semaine dernière aussi bien en termes structurels, techniques que fondamentaux.

Son raisonnement se base aussi bien sur la backwardation importante que l’on retrouve sur les marchés de l’or et de l’argent que sur des éléments plus précis. Selon Maguire, se focaliser sur les marchés des futures est trompeur car ceux-ci sont facilement manipulables vus que leur mouvements sont dictés par ce qu’il appelle des « positions synthétiques » (papier avec très peu de prises de livraison).

Actuellement, le déport ou backwardation règne toujours en maître sur le marché de l’or. Le prix de l’or pour livraison en juin est moins cher que pour livraison immédiate (d’environ un dollar l’once), ce qui est totalement anormal. Concrètement, cela signifie qu’un investisseur qui possède 100.000 onces de métal peut les vendre et les acheter moins cher sur le marché des futures pour prendre ensuite livraison à la date expiration en empochant plus de 100.000 $ dans l’opération, en moins de 30 jours et dans une sécurité théorique totale.

Dans un marché sain c’est ce qui se produit, les investisseurs profitant de cette opportunité d’arbitrage pour empocher un bénéfice jusqu’à ce que le déport disparaisse pour faire place au contango. Pourtant personne ne se propose de faire cet arbitrage, pourquoi ? Car les initiés qui connaissent bien le marché physique savent que la baisse du prix est une manipulation et que le marché physique est tendu. On voit mal Mr Gilson de la salle des marchés de la BRI recevoir l’autorisation de prêter quelques tonnes de l’or des banques  centrales et qui risqueraient de ne pas être restituées à un prix plus bas, ajoute Maguire.

Sur la baisse de la semaine dernière

Selon Maguire, les mouvements de la fin de la semaine dernière avaient pour objectif de maintenir les options OTC en dessous de leur niveau critique, soit 1200 $ pour l’or et 16,25 dollars pour l’argent. Dans un premier temps en ayant pour objectif la moyenne mobile à 50 jours de l’or, les banques commerciales ont poussé les spéculateurs à couvrir leurs positions short le vendredi et à se positionner long le lundi. Après avoir obtenu ce positionnement, les banques commerciales ont alors fait l’inverse pour repasser en dessous de la moyenne mobile à 50 jours, juste avant la clôture des marchés et les congés de la Chine, Hong Kong, de Singapour et d’Afrique du Sud.

Andrew Maguire s’attend qu’après les habituelles réactions aux chiffres de l’emploi américain de cette semaine, on assiste à une hausse du cours de l’or entraînée principalement par l’argent.

0

La plupart des investisseurs en métaux précieux ne sont pas familiers avec les rouages des marchés ce qui les empêche de comprendre comment les manipulateurs s’y prennent pour faire baisser artificiellement les cours. Si la loi du nombre permet d’y parvenir via d’énormes positions short, il y a d’autres techniques parfois illégal comme le « spoofing ». Voici de quoi il s’agit :

Le spoofing, que l’on pourrait traduire par « leurre » consiste à placer un ordre énorme pour l’annuler immédiatement sans qu’il soit exécuté. Ces ordres ont pour conséquence d’influencer les autres acteurs du marché et d’engendrer des tendances.

ZeroHedge, grâce aux données fournies par Nanex, a pris l’habitude de relever ces opérations illégales sur lequel ferme allègrement les yeux les autorités de régulation des marchés américains, à savoir la CFTC.  En adresse directe à celle-ci, le site d’information économique iconoclaste américain a fourni quelques preuves de spoofing sur le marché des futures or de juin 2015 :

« Chère CFTC,

C’est à nouveau nous et comme promis, nous vous donnons un petit coup de main dans votre quête très sérieuse pour éliminer les manipulations illégales sur nos marchés bien-aimés. Aujourd’hui, nous vous fournissons 3 exemples de spoofing sur les futures or qui, comme vous pourrez le constater, ne sont pas très difficiles à identifier pour autant que l’on fasse un tout petit effort. (…) Dans chacun de ces cas aucun ordre n’a été exécuté, ou une infime fraction de l’ « ordre leurre » l’a été. Vous pouvez constater comment le cours a été influencé par la soudaine apparition (et disparition) de ces ordres XXL. »

Tout ceci est la preuve si besoin en était, que les marchés sont manipulés mais qu’ils le sont avec le blanc-seing des autorités de régulation, qui préfèrent fermer les yeux sur l’évidence plutôt qu’intervenir à la demande du pouvoir politique et/ou financier.

1
or

Une fois de plus, il a fallu attendre la fin des options et des livraisons au COMEX pour voir les métaux précieux récupérer de l’attaque en règle qui est systématiquement déclenchée avant ces dates clés.

Si vous achetez régulièrement des métaux précieux, il est donc chaudement recommandé de bien connaître ce calendrier. Acheter quelques jours avant l’expiration des options et des livraisons des contrats future permet dans la plupart des cas de faire quelques économies. Que les manipulations du cours vous servent, tant qu’à faire, non ?

  • Jan.  27   Comex February gold options expiry
  • Jan.  27   Comex February silver options expiry
  • Jan.  28   Comex February E-mini copper futures last trading day
  • Jan.  28   Comex February miNY gold futures last trading day
  • Jan.  28   Comex January copper futures last trading day
  • Jan.  28   Nymex January platinum futures last trading day
  • Jan.  28   Comex January silver futures last trading day
  • Jan.  30   Comex February copper futures first notice day
  • Jan.  30   Comex February gold futures first notice day
  • Jan.  30   Comex February E-micro gold futures notice day
  • Feb.  24   Comex March copper options expiry
  • Feb.  24   Comex March gold options expiry
  • Feb.  24   Comex March silver options expiry
  • Feb.  25   Comex February copper futures last trading day
  • Feb.  25   Comex February E-micro gold futures last trading day
  • Feb.  25   Comex February gold futures last trading day
  • Feb.  25   Comex March E-mini copper futures last trading day
  • Feb.  25   Comex March miNY silver futures last trading day
  • Feb.  27   Comex March copper futures first notice day
  • Feb.  27   Comex March silver futures first notice day
  • Feb.  27   Nymex March palladium futures first notice day
  • March 18   Nymex April platinum options expiry
  • March 26   Comex April copper options expiry
  • March 26   Comex April gold options expiry
  • March 27   Comex April E-mini copper futures last trading day
  • March 27   Comex April miNY gold futures last trading day
  • March 27   Comex March copper futures last trading day
  • March 27   Nymex March palladium futures last trading day
  • March 27   Comex March silver futures last trading day
  • March 31   Comex April copper futures first notice day
  • March 31   Comex April E-micro gold futures first notice day
  • March 31   Comex April gold futures first notice day
  • March 31   Nymex April platinum futures first notice day
  • April 27   Comex May copper options expiry
  • April 27   Comex May gold options expiry
  • April 27   Comex May silver options expiry
  • April 28   Comex April copper futures last trading day
  • April 28   Comex April gold futures last trading day
  • April 28   Comex April E-micro gold futures last trading day
  • April 28   Nymex April platinum futures last trading day
  • April 28   Comex May E-mini copper futures last trading day
  • April 28   Comex May miNY silver futures last trading day
  • April 30   Comex May copper futures first notice day
  • April 30   Comex May silver futures first notice day
  • May   26   Comex June copper options expiry
  • May   26   Comex June gold options expiry
  • May   27   Comex June E-mini copper futures last trading day
  • May   27   Comex June miNY gold futures last trading day
  • May   27   Comex May copper futures last trading day
  • May   27   Comex May silver futures last trading day
  • May   29   Comex June copper futures first notice day
  • May   29   Comex June E-micro gold futures first notice day
  • May   29   Comex June gold futures first notice day
  • May   29   Nymex June palladium futures first notice day
  • June  17   Nymex July platinum options expiry
  • June  25   Comex July copper options expiry
  • June  25   Comex July gold options expiry
  • June  25   Comex July silver options expiry
  • June  26   Comex July E-mini copper futures last trading day
  • June  26   Comex June copper futures last trading day
  • June  26   Comex June E-micro gold futures last trading day
  • June  26   Comex June gold futures last trading day
  • June  26   Nymex June palladium futures last trading day
  • June  26   Comex July miNY silver futures last trading day
  • June  30   Comex July copper futures first notice day
  • June  30   Comex July silver futures first notice day
  • June  30   Nymex July platinum futures first notice day
  • July  28   Comex August copper options expiry
  • July  28   Comex August gold options expiry
  • July  29   Comex August E-mini copper futures last trading day
  • July  29   Comex August miNY gold futures last trading day
  • July  29   Comex July copper futures last trading day
  • July  29   Comex July silver futures last trading day
  • July  29   Nymex July platinum futures last trading day
  • July  31   Comex August copper futures first notice day
  • July  31   Comex August E-micro gold futures first notice day
  • July  31   Comex August gold futures first notice day
  • Aug.  26   Comex September copper options expiry
  • Aug.  26   Comex September gold options expiry
  • Aug.  26   Comex September silver options expiry
  • Aug.  27   Comex September E-mini copper futures last trading day
  • Aug.  27   Comex August copper futures last trading day
  • Aug.  27   Comex August E-micro gold futures last trading day
  • Aug.  27   Comex August gold futures last trading day
  • Aug.  27   Comex September miNY silver futures last trading day
  • Aug.  31   Comex September copper futures first notice day
  • Aug.  31   Comex September silver futures first notice day
  • Aug.  31   Nymex September palladium futures first notice day
  • Sept. 16   Nymex Oct platinum options expiry
  • Sept. 24   Comex October copper options expiry
  • Sept. 24   Comex October gold options expiry
  • Sept. 28   Comex October E-mini copper futures last trading day
  • Sept. 28   Comex September copper futures last trading day
  • Sept. 28   Comex September silver futures last trading day
  • Sept. 28   Nymex September palladium futures last trading day
  • Sept. 28   Comex October miNY gold futures last trading day
  • Sept. 30   Comex October copper futures first notice day
  • Sept. 30   Comex October E-micro gold futures first notice day
  • Sept. 30   Comex October gold futures first notice day
  • Sept. 30   Nymex October platinum futures first notice day
  • Oct.  27   Comex November copper options expiry
  • Oct.  27   Comex November gold options expiry
  • Oct.  28   Comex November E-mini copper futures last trading day
  • Oct.  28   Comex October copper futures last trading day
  • Oct.  28   Comex October E-micro gold futures last trading day
  • Oct.  28   Comex October gold futures last trading day
  • Oct.  28   Nymex October platinum futures last trading day
  • Oct.  30   Comex November copper futures first notice day
  • Nov.  24   Comex December copper options expiry
  • Nov.  24   Comex December gold options expiry
  • Nov.  24   Comex December silver options expiry
  • Nov.  25   Comex December miNY gold futures last trading day
  • Nov.  25   Comex November copper futures last trading day
  • Nov.  25   Comex December miNY silver futures last trading day
  • Nov.  25   Comex December E-mini copper futures last trading day
  • Nov.  30   Comex December copper futures first notice day
  • Nov.  30   Comex December E-micro gold futures first notice day
  • Nov.  30   Comex December gold futures first notice day
  • Nov.  30   Comex December silver futures first notice day
  • Nov.  30   Nymex December palladium futures first notice day
  • Dec.  28   Comex January 2016 copper options expiry
  • Dec.  28   Comex January 2016 gold options expiry
  • Dec.  29   Comex December copper futures last trading day
  • Dec.  29   Comex December E-micro gold futures last trading day
  • Dec.  29   Comex December gold futures last trading day
  • Dec.  29   Comex December silver futures last trading day
  • Dec.  29   Comex January 2016 E-mini copper futures last trading day
  • Dec.  29   Comex January 2016 miNY silver futures last trading day
  • Dec.  29   Nymex December palladium futures last trading day
  • Dec.  31   Comex January 2016 copper futures first notice day
  • Dec.  31   Comex January 2016 silver futures first notice day

0

Cela fait désormais 5 jours d’affilée que « quelqu’un » , à 6 h 30 du matin heure de Paris, estime qu’il s’agit du moment idéal (en partant de l’hypothèse que le « vendeur » est un investisseur qui cherche à réaliser la meilleure opération) pour vendre d’énormes positions (pour 1,5 milliards de dollars) de métaux précieux via les marchés des futures.

Ce matin, plus de 13.000 contrats ont été balancés sur le marché des futures de l’or, pour une valeur notionnelle de 1,5 milliards de dollars, et faisant ainsi chuter le cours de l’or de 20 $, à 1151 $ l’once, soit son plus bas depuis avril 2010.

Manipulation ? Non, tout est normal, il n’y a rien à voir, circulez.

Source : ZeroHedge

Article publié sur ZeroHedge :

Vu la chute des volumes des produits cash durant les 6 dernières années, une chose est devenue claire : les traders et les investisseurs institutionnels fuient les marchés, probablement à jamais, en tout cas jusqu’à ce que les politiques de la Fed, qui faussent les marchés, prennent fin. Cependant, il semblerait qu’une entité ait pris la place des traders conventionnels : les banques centrales.

Grâce à l’observation d’Eric Hunsader, de Nanex, nous pouvons désormais dire avec certitude que les banques centrales du monde entier échangent (et quand nous disons échanger, nous voulons dire acheter) des contrats futures S&P 500, comme des E-mini, sous forme de futures ou d’options, en plus des activités connues des banques centrales sur les marchés des taux, TSY et des devises.

Enfin, les banques centrales sont tellement actives sur ce marché que le CME Globex dispose de son propre programme de fidélité pour les banques centrales afin d’encourager celles-ci à améliorer la liquidité du marché en leur octroyant une réduction sur chaque transaction. Comme si la faculté de créer de l’argent à partir de rien n’était déjà pas suffisant pour les banques centrales, le CME leur octroie ce petit cadeau.

S’il vous arrive de vendre des E-minis, demandez-vous la prochaine fois qui sera l’acheteur, la BCE, la Bank of England ? À moins que l’acheteur soit Kuroda. Impossible de savoir, car il n’y a aucune trace.

Mais ce qui est encore plus intéressant, c’est que cette réduction est également accordée sur les contrats futures des métaux précieux. Il serait très instructif que le CME dévoile les commanditaires de la vente à découvert énorme qui a lieu vers 8 heures du matin (heure américaine). On découvrirait peut-être que les manipulateurs ne sont pas des traders du cartel bancaire, mais les banques centrales elles-mêmes.

0

Alors que l’Inde continue de faire tout ce qui est en son pouvoir pour dissuader sa population d’acheter de l’or (et, avec ses mesures anti or, n’a réussi qu’à faire exploser la contrebande du métal jaune, ainsi que les ventes d’argent), la Chine continue quant à elle de faire tout le contraire, malgré qu’elle est déjà supplantée l’Inde en tant qu’importateur numéro 1.

0

Grant-Williams-Or-COMEXGrant Williams : « Ce qui se passe en ce moment est très intéressant. Nous allons assister au second acte de la pièce qui a débuté en avril pour l’or. Au premier acte, on a assisté à une chute spectaculaire du cours de l’or sur les futures, ainsi qu’à une demande énorme pour le métal physique.

Comme je l’ai déjà dit par le passé, nous allons vraiment comprendre les changements structurels que ces événements vont entraîner sur le marché lorsque nous allons assister à l’explosion du cours de l’or. Les premiers signes d’une hausse à venir sont déjà perceptibles. Ces derniers jours, le cours a grimpé de 4 %, tandis que les actions minières du GDX ont progressé de 17 %. Tandis qu’énormément de métal physique continu d’être vendu.

Ceux qui suivent les inventaires des acteurs majeurs du COMEX ces derniers jours, notamment du Big 3 que sont HSBC, JP Morgan et Scotia Mocatta, on a assisté à des jeux de chaises musicales bizarres (comme rapporté sur ZeroHedge). HSBC dispose encore de 3,5 millions d’onces, ScotiaMocatta d’environ 2 millions d’onces tandis que la JP Morgan n’a plus qu’environ 100.000 onces d’or. C’est un fait sans précédent.

Grant Williams : les stocks d’or du COMEX se tarissent

Tout cet or s’évapore. Il sort des coffres du COMEX. Il quitte le système vers des mains privées. On suppose qu’il remplit les coffres des banques centrales des pays orientaux, d’investisseurs privés et de petits porteurs qui se soucient de leur avenir financier. Je suis vraiment impatient de voir ce qu’il va se passer dans les semaines et mois à venir, car je pense que l’on va assister à une explosion du cours de l’or.

Mais l’or ne sort pas que du COMEX ; il quitte également le GLD. Lorsque les détenteurs de papiers vont se rendre compte des niveaux très bas des inventaires, et vont eux aussi demander livraison, on risque d’assister à une situation très intéressante.

Il était clair que tôt ou tard, ce système de réserve fractionnel allait être mis à mal. Je pense que la demande de la Bundesbank, désireuse de récupérer son or, a mis le feu aux poudres. Les gens qui ont une promesse de recevoir de l’or vont commencer à douter. La chasse au métal physique deviendra alors une course effrénée. Pas besoin de vous faire un dessin pour mesurer les implications sur le cours de l’or. »

Source : interview de Grant Williams sur KWN